Écoutez votre audience et analysez ses interactions avec vos contenus.

Une fois votre stratégie de génération de trafic sur votre site web mise en place, l’étape suivante est d’analyser les retours et interactions avec vos contenus, par vos lecteurs et vos prospect B2B.

Petit rappel de la stratégie de content marketing dans la génération de leads qualifiés.
Étape 1 : Définir vos Buyer persona marketing (pourquoi et comment)
Étape 2 : Déterminer quels contenus créer pour booster votre génération de leads B2B ?
Étape 3 : Actionner les 6 leviers qui feront la réussite de la diffusion de vos contenus

Pourquoi analyser ?
Pour déterminer les sujets qui attirent vos lecteurs et savoir quelles typologies de contenus permettent d’interagir avec vos futurs clients. Mais aussi de faire ressortir des mots clés SEO forts, sur lesquels mettre une plus grosse pression éditoriale afin d’apparaître dans la première page de Google.

Vos statistiques vont vous permettre de comprendre ce que votre audience recherche et où elle est la plus réactive (sur votre site, sur Linkedin, sur Twitter?). Avec ces data vous serez en mesure de répondre à votre question principale « qu’est-ce que je dois écrire pour attirer plus de trafic sur mon site et où publier promouvoir mes contenus pour toucher une plus large audience ? ».Retour d’expérience de ConvictionsRH sur l’utilisation de Plezi

 01. Listez les articles les plus lus

Dressez la liste de vos articles qui sont le plus lus, via le tracking des visites par URL.
Cette liste doit vous permettre de déterminer deux choses :

La première chose :
Quelles sont les thématiques abordées sur mon site que mes clients ou mes prospects préfèrent ?
Lorsque vous allez faire cet exercice, il y a de fortes chances pour que des thématiques se détachent des autres. Cela vous permettra d’identifier de quoi vous devez parler sur votre blog en priorité.

La deuxième chose :
Quel type de « format » est le plus apprécié ?
Il y a aussi une autre grille de lecture qui est : le format des articles sur votre blog.
Est-ce que finalement les articles les plus lus et les plus partagés sont :
Les articles courts ou au contraire les articles plus longs ?
Est-ce que ce sont les articles dans lesquels il y a des infographies ? Des vidéos ?

Identifiez ainsi, si les articles les plus lus de manière générale ont des caractéristiques communes. Vous pourrez déterminer quels sont les articles/sujets et sous quels formats vos contenus génèrent le plus de trafic.

Willliam Troillard PDG de Comexplorer (agence d’inbound marketing) nous éclaire sur le snacking content :
« Le snacking content, c’est la vision d’avoir un contenu court, qui est facilement partageable et facilement lisible, dans un court temps.
Je pense que tout ça dépend vraiment de la cible que l’on souhaite atteindre, je pense que tout ça est contenu dans les statistiques. Maintenant les études, tendent à montrer que pour une cible B2B les articles longs sont davantage partagés sur les réseaux sociaux, donc voilà pour un premier élément de réponse.
Le deuxième élément de réponse, c’est que les moteurs de recherches apprécient « davantage » les articles longs parce que ça leur permet d’avoir plus de contexte autour de l’article et de mieux le positionner dans les résultats des moteurs de recherche.
Je vous encourage à faire plutôt des articles long si vous le pouvez. Surtout en B2B.
Le bon format va être 2 à 3 pages de contenu. Mais encore une fois intéressez-vous surtout à savoir ce qu’attend votre cible. »

02. Listez les articles les plus commentés

Listez ensuite les articles les plus commentés.
Cet indicateur va vous permettre de mesurer le niveau d’engagement de votre audience.Si le niveau d’engagement est bas, essayez de faire réagir votre audience en posant des questions ou en proposant à vos lecteurs de partager leur point de vue à la fin de l’article.

Rappelez-vous que : « plus vous aurez de commentaires, mieux vous serez référencé et plus vous recevrez de trafic ».

03. Nombre de partage sur les réseaux sociaux

Cet indicateur, très intéressant, vous permettra d’identifier quels types d’articles sont les plus partagés sur les réseaux sociaux et sur quels réseaux sociaux en particulier.

Les articles qui fonctionnent le mieux sur Twitter ne sont pas nécessairement ceux qui fonctionnent bien sur LinkedIn.

Focus :
– Sur Twitter, sont partagés des messages relayant des contenus avec des statistiques, interview ou des contenus intégrant une vidéo, une infographie …
– Sur Linkedin, sont partagés essentiellement des messages sous forme de question, avec un contenu répondant à cette question

Utilisez ces informations pour affiner votre stratégie de promotion sur les réseaux sociaux. L’objectif est ici d’identifier si vous observez des différences sur le nombre de partages en fonction du réseau social et des thématiques qui sont abordées.
Potentiellement votre audience sur Twitter va être en attente de contenu et de sujets différents de votre audience sur Linkedin. Ces informations-là doivent vous permettre de centrer vos efforts rédactionnels sur des thématiques plus précises puis d’affiner votre plan de diffusion (lien interne) et de mieux cibler la façon dont vous publiez vos articles de blog.

04. Nombre de liens entrants

Pour les moteurs de recherche, le nombre de liens entrants permet d’évaluer la qualité d’un contenu et d’un site.
Le nombre de liens entrants répond à la question : « Est ce que vos contenus valent la peine d’être partagés ? »
Les liens entrants, ce n’est pas quelque chose qui arrive comme par magie.
C’est le résultat d’une stratégie de communication, d’échanges et c’est vraiment quelque chose qui va permettre à Google de juger de la qualité de vos articles.

Est-ce que vos articles sont suffisamment qualitatifs pour être (re)pris comme références sur d’autres sites internet ?Chaque action relative à votre stratégie de content marketing est quantifiable et doit être contrôlée absolument ! Le coeur de votre stratégie tient dans l’analyse de votre audience, combinée à votre expertise métier et aux moyens que vous mettez en oeuvre pour atteindre vos objectifs commerciaux.

Votre avis nous intéresse : Aviez-vous déjà cette méthodologie d’analyse mise en place ? Que pensez-vous de ce processus ? Y croyez-vous ?

Anonyme

dolor. risus. diam risus sed fringilla accumsan mattis sit mattis Donec