Une page merci, ou “Thank you Page”, aussi connue sous le nom de page de remerciement est connue… pour être une des pages les plus oubliées du parcours d’achat ! Cette page apparaît après la conversion d’un lead, mais laisse souvent peu d’impressions. Cette phase est pourtant le graal du marketeur : votre prospect vient de vous livrer des coordonnées volontairement en échange d’un livre blanc, webinar ou autre lead magnet. Il s’agit de ne surtout pas couper court à l’interaction et d’encourager votre visiteur à rester sur votre site : vous pouvez capitaliser sur cet élan… et commencer par le remercier dans les règles de l’art.

Plus qu’un simple message de remerciement, l’enjeu est plus grand que vous le pensez : voici nos conseils pour créer des pages merci qui ne font plus fuir vos visiteurs !

Téléchargez notre livre blanc ! Envoyez des leads chauds à vos commerciaux

1. Vos pages merci sont de véritables opportunités

Plus qu’une simple page de remerciement, les pages merci s’affichent comme de véritables mines à opportunité. C’est l’occasion pour vous de poursuivre les échanges avec vos prospects et de récolter des informations précieuses.

1.1 Ne pas laisser se terminer la conversation

La plupart des “Thank You Pages” sont toutes pareilles : elles ne font que dire merci ! Nous disons merci depuis que nous somme tout petits et c’est devenu un automatisme. “On dit quoi à la dame/au maître/à tata/à papy ?…” “Merci…” Le problème, c’est que notre cerveau associe désormais un merci automatique à une interaction vide de sens, creuse.

Cela fait des années que je suis marketeur et que je fais de la veille. Je me suis retrouvé face à une multitude de pages merci… et je ne m’en souviens pas de beaucoup. Pourquoi ? Tout simplement parce que celles qui se sont retrouvées sur mon chemin faisaient appel à cet automatisme ancré en moi. “Merci.” “De rien.” Bon… On passe à autre chose ! Vous voyez le problème ?

Pourtant, une page merci ne doit pas signer la fin de votre conversation avec votre prospect. Au contraire, c’est une étape de plus de conversation, une façon de faire connaître et apprécier votre marque. Le numérique ne laisse pas de place à l’erreur, et une page poussant vos visiteurs instinctivement à terminer leur conversation avec vous… est une mauvaise page.

1.2 Améliorer rapidement l’expérience prospect -et votre taux de conversion

La bonne nouvelle, c’est que la marge de progression est énorme : en pensant mieux la construction de ces pages, vous pouvez très rapidement améliorer le parcours de votre prospect sur votre site.

Réfléchissez-y rapidement : quelle est LE type page que potentiellement 100% de vos leads verront dans le cadre de votre campagne de nurturing ? Vos pages merci -et vous pouvez en être sûrs. Notre quotidien de marketeur est souvent rythmé par notre recherche de nouveaux procédés, nouvelles façons innovantes d’asseoir l’identité de notre marque et d’engager avec nos clients, quand la solution était juste sous notre nez.

Un visiteur passant par une page merci particulière peut compter comme un lead converti : le tracking est alors très simple à faire. En testant des pages merci auprès de différents personas, vous pourrez même pousser, à moindre frais, la spécialisation de leur parcours.

Bon, concrètement, sinon, qu’est-ce-que ça veut dire, “optimiser une page merci” ? Voici nos conseils.

2. Nos astuces pour des “Thank You Pages” aux petits oignons

2.1 Mettez vous dans la peau de vos prospects

Et si… ils avaient envie de savoir ce qui les attend ensuite ?

Je ne sais pas pour vous, mais je déteste être laissé dans le flou. Expliquez à votre prospect ce qu’il se passe. Rassurez-le sur le fait que le formulaire a bien été envoyé, qu’il ou elle va recevoir le document par mail, être recontacté pour une démo dans les prochaines heures, etc.

Si vous voulez que l’échange ne se termine pas, il est important d’informer. Soyez clairs dans vos messages. Combien d’étapes reste-il ? Dans combien de temps recevra-t-il une réponse ? Qui se charge de contacter qui, et comment ? Cela vous donnera également l’opportunité, en vous ouvrant, d’asseoir votre culture d’entreprise et d’engager votre prospect.

Par exemple : Grow, un éditeur de logiciel vous aidant à compiler vos données commerciales et marketing au même endroit. Une fois le formulaire de demande d’appel pris, ils vous confirment votre rendez-vous et vous informent que l’invitation sera envoyée par mail. Simple, clair, efficace, on sait exactement où on va. (Vu sur Chilipiper)

exemple d'une thank you page sur le site de Grow expliquant les étapes suivantes au visiteur web

2.2 Encouragez vos prospects à poursuivre leur chemin le long du tunnel de conversion

Votre but, ici, est de suggérer à votre prospect que la conversation n’est pas finie. Il n’a pas à partir s’il le souhaite, car vous avec encore bien des choses à lui proposer. Vous pouvez, en fonction du type de formulaire qu’il vient de remplir, lui proposer de :

  • s’inscrire à votre newsletter ;
  • parcourir de nouveaux contenus qui pourraient l’intéresser (articles, vidéos, webinars) ;
  • vous parler lors d’un call (pour les prospects déjà bien avancés, ou arrivant avec des questions) ;
  • répondre à une nouvelle question.

La dernière proposition pourrait paraître redondante, et pourtant ! En lui posant une nouvelle question, vous pourrez lui proposer un contenu encore plus spécifique (et, de votre côté, recueillir sa réponse pour mieux le qualifier). Cette technique de profilage progressif (ou progressive profiling) vous permet d’avoir un aperçu des besoins d’informations de votre audience, d’affiner vos persona marketing et de combler les lacunes éventuelles de contenu.

Par exemple : Copyhackers, une école d’écriture en ligne pour marketeurs et copywriters professionnels. Dans leurs messages de remerciements, ils incluent un essai gratuit de l’un de leurs produits-phare à destination des professionnels et un template d’email. Ils maximisent alors leurs chances de garder leurs prospects dans leur tunnel d’acquisition.

exemple d'une thank you page de copyhackers incluant un essai gratuit de leur produit

2.3 Prouvez-leur qu’ils ont raison de vous faire confiance

La page merci est l’endroit idéal pour asseoir votre image de marque et discuter avec votre prospect de façon engageante, naturelle, tout en renforçant votre position d’expert. Il ou elle vient de vous donner des informations : c’est une véritable branche d’olivier qui vous est tendue. Profitez de cette confiance pour prouver à vos prospects qu’ils ont raison de venir chez vous pour s’informer.

Jouer avec son image de marque

C’est le moment d’être créatif : ajoutez des gifs, mettez un peu de ton… Vous pouvez vous exprimer dans ce message avec moins de rigidité qu’ailleurs. Faites attention à ne pas faire de grand écart de ton ou de blague de mauvais goût, mais faites partir (s’il le doit) votre prospect avec une image positive et bienveillante de vous.

Par exemple : Launchpeer, un cabinet de conseil aux entrepreneurs et entreprises. Leur message de remerciement comprend un gif qui, sans compromettre le message, nous laisse avec un sourire. (Vu sur Unbounce)

Inclure des témoignages clients

Lorsque la page merci vient à la suite d’un formulaire particulier, assez avancé dans le tunnel d’achat ou suite à la lecture d’un cas client par exemple, n’hésitez pas à proposer des témoignages, retours d’expériences clients ou documentations commerciales. Si le prospect est vraiment intéressé (et, parce que vous aurez été très bon élève et mis un tracker sur la page), vous verrez en un instant si c’est un contenu qui l’intéresse particulièrement. Ce type d’interactions peut booster votre taux de conversion très facilement.

Par exemple : Segment, une plateforme de gestion client à 360°, dont la page de remerciement est une véritable vitrine à cas clients. (Vu sur Chillipiper)

exemple d'une page de remerciement du site segment

Au final, vous l’avez vu : il n’a jamais été aussi simple de dire merci. En posant une question supplémentaire, engageant de nouveau la conversation, vous avez fait d’une page trop vite oubliée un véritable outil d’insights marketing, une source d’engagement et un vecteur de qualification de vos prospects.

télécharger le modèle de cahier des charges de refonte de site web

Benoît Collet

Benoît Collet

Growth Marketeur chez Plezi, il est toujours à la recherche de nouvelles tactiques d'acquisitions et de nouveaux outils.

porta. ultricies Donec dolor. Curabitur venenatis, tempus risus accumsan ut eleifend ipsum