Sur ce blog, il est souvent question des solutions pratiques qui permettent d’améliorer vos performances marketing. Bien sûr, il n’est pas de superhéros sans sa super panoplie d’accessoires. Mais, outre les outils et techniques à sa disposition, progresser en tant que marketeur, c’est aussi et surtout développer ses propres superpouvoirs. Voici 5 qualités qui, à mon sens, feront de vous un meilleur marketeur.

01. L’empathie ou le pouvoir de vous mettre dans la peau de vos clients-cibles

Le meilleur marketeur est celui qui comprend, mieux que tout autre, les problématiques, les motivations et les parcours d’achat de ses clients-cibles.

Bien sûr, il existe des techniques et des fils de questionnement pour construire vos buyer personas marketing et leur adresser des contenus en phase avec leurs attentes. Mais, outre la dimension technique, c’est la capacité à vous mettre dans la peau de vos personas qui détermine votre réussite.

Si vous comprenez les ressorts psychologiques auxquels vos interlocuteurs seront sensibles, vous serez mieux équipé pour leur adresser les messages et les stimuli marketing qui les pousseront à l’action.

02. La capacité d’analyse ou le pouvoir de décrypter les analytics

Ce n’est pas un hasard si la communauté des growth hackers se caractérise par une véritable obsession envers les analytics.

Les outils d’analytics sont devenus ultra-performants et permettent de mesurer une variété incroyable de KPIs. Merveilleux progrès de la technique… Sauf que mesurer des KPIs pour mesurer des KPIs est à peu près aussi utile que de s’acheter un banc de musculation pour le laisser dans l’emballage.
C’est pourquoi les meilleurs marketeurs sont ceux qui savent tirer un maximum de profit des analytics pour optimiser leur stratégie.

03. L’ubiquité ou le pouvoir d’être partout en même temps

Trop de marketeurs sont encore obsédés par l’idée de trouver LE canal qui sera la clé du succès de leur organisation. Pourtant, le succès croissant de l’inbound marketing prouve bien que c’est en créant et en partageant des contenus sur plusieurs canaux qu’on optimise ses chances de réussite.

Il ne s’agit plus seulement de gérer un site web. Il faut aussi produire régulièrement de nouveaux contenus et les décliner sous différents formats pour en maximiser la portée. Et, une fois que ces contenus existent, reste encore à mettre en place un plan de diffusion sur différents canaux : réseaux sociaux, emailings, stratégie d’influence et de backlinks…

Pour construire ces scenarii, vous devez connaître précisément les différentes étapes du cycle d’achat de vos personas. Ainsi, vous pourrez proposer du contenu non seulement adapté à chaque étape mais surtout susceptible de « fixer » l’intérêt de votre interlocuteur.

04. La créativité ou le pouvoir de penser hors des cadres

Les meilleurs marketeurs sont aussi ceux qui sont capables de s’extraire des cadres conventionnels de leur métier ou, comme disent les anglo-saxons « thinking out of the box ».
La créativité, l’audace – et même la transgression – doivent être au cœur de la démarche marketing. La plupart des succès marketing se sont conçus sur des modèles en rupture avec les cadres de pensée habituels. C’est le cas de Hotmail, par exemple, dont le premier growth hack répertorié a permis le décollage.

05. La réactivité ou le pouvoir d’intervenir au bon endroit au bon moment

En marketing, rien n’est jamais acquis. Ce n’est pas parce qu’une technique a bien fonctionné par le passé qu’il faut continuer à l’utiliser sans réfléchir. On l’a dit, la créativité est de mise dans un univers en perpétuelle évolution. Mais le meilleur marketeur est aussi celui qui saura se remettre en question.

Cela implique que vous soyez capable d’intervenir au bon moment pour corriger ou réajuster des process que vous aviez établis. Au carrefour de la capacité d’analyse et de la créativité, la réactivité ne peut exister que si vous maîtrisez la lecture des analytics et si vous êtes mesure de créer une nouvelle solution à une ancienne problématique.

Vous possédez déjà toutes ces qualités ? N’oubliez quand même pas de vous remettre régulièrement en question. S’il y a une leçon à retenir en marketing, c’est que la vérité du lendemain ne sera pas celle du jour. Aussi, vous devez aspirer à vous former et à progresser continuellement en adoptant un état d’esprit curieux et volontaire et en exerçant une veille permanente sur l’actualité marketing. Et sinon, pour vous, c’est quoi, un bon marketeur ? On en parle ?

Charles Dolisy

Charles est notre Plezident ! Il a co-fondé Plezi en 2015 avec Renaud de Lacotte avec pour objectif de révolutionner le marketing automation B2B.

1 commentaire

  • Ashe
    Ashe

    Merci je les valides