Les infographies, ces formats adorés des réseaux sociaux ! On les voit partout, colorées, pertinentes… et on aimerait bien faire pareil. Une fois qu’on est face à son brief, pourtant, on peut ne pas trop savoir par où commencer. Pas de panique, avec un peu de méthode, on peut réaliser des infographies percutantes en quelques étapes.

Chez Plezi, des infographies, on en a fait quelques-unes et on commence à être familiers du format. Voici donc notre guide simple sur comment bien préparer et créer une infographie, garanti sans 50 étapes à suivre.

1. Qu’est-ce-qu’une infographie ?

Une infographie est un format hybride mêlant illustration graphique et texte, généralement destiné à l’explication d’un concept.

Dans ce format, texte et image sont liés : l’un sans l’autre, l’infographie n’est pas compréhensible. On peut retrouver dans une infographie des données chiffrées, des citations ou du texte court ainsi que des illustrations, dessins et symboles graphiques. Ce sont d’excellents supports de communication graphique.

2. Créer une infographie, à quoi ça sert ?

Une infographie bien faite est l’occasion de représenter de façon simple et concise un concept ou un ensemble de données complexes.
On peut, en Btob, l’utiliser pour présenter une de ses fonctionnalités, comparer les avantages de deux méthodes (inbound versus outbound, par exemple), ou expliquer une pratique d’apparence complexe (lead nurturing, inbound)… les possibilités sont nombreuses !

Les infographies sont un contenu visuel : c’est prouvé, ce qui attire l’œil est mieux retenu. Nos prospects sont plus attentifs, les informations sont plus courtes donc plus digestes… bref, nous avons plus de chances de marquer leurs esprits.

Une infographie est aussi un très bon complément pour des articles longs : en guise de résumé, par exemple, elles peuvent aussi appuyer des passages plus compliqués ou austères et faciliter leur compréhension.

Les infographies sont très appréciées des moteurs de recherche et nous permettent également de renforcer notre SEO ou d’augmenter le nombre de nos backlinks : plus notre infographie tourne sur le web, plus notre article pourra se retrouver référencé sur les blogs d’autres entreprises. C’est du tout gagnant !

Parce que oui, un des grands avantages des infographies, c’est aussi leur potentiel de viralité : attrayantes, faciles à lire et à partager, elles nous permettent de diffuser notre message à grande échelle grâce aux réseaux sociaux et assoient notre position d’experts.

infographie comparant l'inbound marketing et l'outbound marketingExtrait d’une infographie comparant l’inbound et l’outbound marketing (source : Voltier Digital)

3. Comment créer une infographie en six étapes simples

Nous avons rassemblé ici quelques bonnes pratiques et la méthode que nous appliquons systématiquement lorsque nous créons des infographies.

3.1 Bien préparer le message de son infographie

Une infographie, oui. Mais en faire juste une “pour faire joli”, c’est dommage, au vu de son potentiel. En définissant des objectifs de réussite précis -et un message pertinent– on donne toutes ses chances à ce contenu d’être diffusé et de marquer nos prospects.

Avant de nous lancer dans une infographie, il faut toujours se demander :

  • A qui cette infographie s’adresse-t-elle ?
  • A quelle problématique de nos prospects est-elle censée répondre ?
  • Quel est le message que nous voulons faire passer ?
  • Quel est notre objectif ?

Une infographie n’est pas qu’une compilation de données : c’est une réponse à une question. Plus cette question est claire, plus notre infographie sera percutante, et notre message limpide. Ensuite, seulement, on pourra chercher les données nécessaires pour l’enrichir.

3.2 Bien choisir le format de son infographie

Il existe différent types d’infographies, chaque format pouvant nous aider à répondre au mieux à certaines problématiques. On retrouve notamment :

  • L’infographie statistique, essentiellement composée de graphiques, qui compile des données répondant à la problématique choisie ;
  • L’infographie chronologique, qui montre l’évolution d’un sujet au fil du temps.
  • L’infographie tutorielle, qui répond à la question « comment ? » en déclinant les étapes successives d’une réalisation.
  • L’infographie informative, qui résume les informations essentielles sur un sujet donné.
  • L’infographie comparative, qui illustre les similitudes et les différences notables entre deux catégories.
  • L’infographie hiérarchique, qui présente graphiquement un classement entre plusieurs éléments.

Si notre problématique est claire, un de ces formats nous saute souvent aux yeux pour y répondre. Si ça n’est pas encore clair, c’est que ça vaut peut être le coup de reprendre la première étape 😉

infographie Plezi présentant les statistiques de l'inbound marketing en France en 2020Exemple d’une infographie statistique : les chiffres de l’inbound marketing en France en 2020 (source : nous-mêmes)

3.3 Compiler les données nécessaires

Nous connaissons notre message et notre forme : c’est le moment de faire des recherches ! Une infographie demande des données, et surtout des données factuelles. Rien de mieux que de s’appuyer sur des retours terrain pour répondre à notre problématique de la façon la plus pertinente possible.

On peut trouver ces données en :

  • utilisant nos propres données (article, livre blanc, retours terrain…) ;
  • produisant des recherches pour l’occasion, via un sondage, par exemple ;
  • en nous appuyant sur des études d’autres (et en les citant 🤓)

3.4 S’atteler au design de son infographie

C’est l’étape de la mise en page qui fait le plus peur, mais, promis, encore une fois avec une bonne méthode, on peut faire des choses très bien.

Que l’on confie son travail et ses idées à un professionnel du design graphique ou que s’y attèle seul, il faut s’assurer du respect de quelques règles :

  • le titre doit être accrocheur : c’est lui qui donnera envie de lire. L’idéal est de reprendre notre question / réponse pour une phrase qui fonctionne bien ;
  • notre logo doit être présent, car l’infographie sera diffusée, plus il y a de chances qu’elle soit re-postée… et qu’on perde ses créateurs originaux ;
  • l’ensemble de la création graphique doit respecter notre charte: identité visuelle, couleurs, polices…

Une fois ces éléments fixés, il nous reste trois possibilités pour nous atteler au design :

  • Laisser notre infographie dans les mains d’un professionnel, graphiste ou designer : la garantie d’un résultat impeccable et original, mais qui peut être plus cher que de le faire en interne ;
  • Dompter les logiciels graphiques (notamment la suite Adobe, avec Photoshop, Illustrator, InDesign) qui demandent du temps et des formations pour en comprendre toutes les fonctionnalités. Un investissement long-terme, mais qui coûtera cher en temps et ressources dans un premier temps, pour un résultat rarement à la hauteur de nos attentes ;
  • Confier tous nos espoirs à un outil d’infographie en ligne (comme Canva par exemple).

3.5 Bien choisir un outil ou logiciel pour son infographie

Si l’on est novice en infographie, les outils en ligne peuvent être une excellente alternative. Ils sont intuitifs et nous permettent de réaliser un design presque professionnel en quelques clics. On retrouve notamment :

  • Venngage est un outil d’infographie en ligne très complet qui nous permet de présenter facilement nos données sous forme graphique (diagrammes, camemberts,…). Idéal pour les infographies statistiques. Il en existe une version gratuite.
  • Canva permet de réaliser des infographies personnalisables en utilisant les nombreux templates et éléments de sa bibliothèques en ligne ou en important ses propres images. Cet outil de création graphique est polyvalent, gratuit et très simple à prendre en main.
  • Piktochart dispose d’un vaste choix de thèmes régulièrement enrichi et permet d’intégrer des contenus interactifs (notamment vidéo) à ses infographies. Cet outil gratuit déploie vraiment ses possibilités dans les versions payantes.
  • Infogram permet de créer des diagrammes et des graphiques entièrement interactifs et d’importer directement des données depuis Google Analytics ou une feuille Excel.
  • Easelly est un outil très simple et entièrement gratuit pour réaliser une infographie en ligne. En revanche, sa bibliothèque d’éléments est un peu moins fournie.

3.6 Faire la promotion de son infographie

Faire une promotion efficace de ses contenus est indispensable, ça n’est pas un secret. Pour une infographie, il n’y a pas photo, il faut passer par de la promotion !

Chez Plezi, nous avons par exemple crée notre infographie sur le funnel marketing. Nous sommes partis d’une préoccupation de nos prospects, marketeurs BtoB comme nous, qui auraient bien voulu comprendre comment utiliser le funnel marketing dans son intégralité.

Comme le sujet était complexe, l’infographie s’y prêtait très bien : nous pouvions mettre à plat chiffres, explications et processus dans un ensemble de visuels.
Nous avons décortiqué notre sujet, préparé les parties dans un document texte, avant nous lancer dans la création graphique. Une fois ce contenu créé, nous avons boosté notre référencement naturel et notre diffusion sur les réseaux sociaux grâce à sa promotion :

  • nous avons contacté les auteurs des articles de blog bien positionnés sur les mots-clés « funnel marketing », « tunnel d’acquisition » et leur avons proposé notre infographie pour compléter leur article ;
  • nous l’avons envoyé également à plusieurs influenceurs dans notre domaine, comme Jonathan Chan, pour leur demander leur avis et leur proposer de la diffuser à leur réseau.

De plus en plus, nous voyons des entreprises BtoB qui font appel à des influenceurs pour co-créer des infographies percutantes. Ce format hybride de création-promotion est très intéressant : on peut ainsi partager ses données, ses réseaux et ses expertises pour des contenus très qualitatifs.

Faire une infographie de qualité, avec un peu de méthode, est vraiment simple. Choisir son sujet, bien répondre à une problématique de nos prospects… On fait déjà ça tous les jours ! Le plus important : recueillir des données pertinentes et surtout assurer une bonne promotion. Et vous, avez vous créé des infographies ?  Quels outils utilisez-vous pour vos infographies ?

visionner le webinar sur comment créer des contenus engageants pour notre audience

Marie Nodet

Marie Nodet

Après avoir été pendant quelques années la community manager officielle de Plezi, Marie est maintenant content manager junior.