La création de contenus, on y passe sans doute la plus grande partie de notre temps de marketeur. C’est normal : si on veut bien faire les choses, il faut bien sélectionner son sujet, préparer son brief, le SEO, le rédiger… Alors, une fois que notre contenu est publié, on a tendance à délaisser la promotion. Après tout, le plus gros du travail est fait… non ?

Pourtant, la génération de leads et de trafic est au coeur de toute stratégie de contenus. Des articles sur internet à base de “15 étapes indispensables pour promouvoir ses contenus” mais qui ne nous donnent que des conseils un peu bateau, on connaît (on les a lus, quand on cherchait à promouvoir nos contenus aussi). Nous avons testé pas mal de choses dans ce domaine, et nous voulions transmettre notre expérience et notre point de vue sur le sujet.

Dans cet article, nous allons partager les leviers que nous utilisons pour promouvoir les contenus et comment nous les utilisons au quotidien pour générer du trafic et des prospects qualifiés. Au menu : des conseils concrets, issus de notre expérience, et déjà testés.

1. Des bonnes pratiques pour rendre ses articles plus visibles en ligne

Qui dit stratégie de promotion, dit réseaux sociaux… mais pas que. En préparant bien le terrain, on peut décupler les effets de nos posts et ne plus perdre du temps à publier nos contenus.

Les réseaux sociaux, surtout en BtoB, peuvent être très puissants pour la promotion de nos contenus : ils nous permettent de générer des leads mais aussi d’améliorer notre notoriété. Pour cette dernière, les résultats se voient moins et sont plus indirects, mais nous aident beaucoup sur le long terme : on ne génèrera pas 200 leads d’un coup mais son ROI (retour sur investissement) sera de plus en plus intéressant.

1.1 Bien contextualiser ses contenus sur les réseaux sociaux

Chaque réseau social a ses propres codes. Sur twitter, on ne parle pas comme sur Linkedin, et vice-versa. Pour un marketeur, les réseaux sociaux sociaux peuvent être une vraie jungle : c’est compliqué de s’y plonger, on ne sait jamais ce que l’on peut publier…

C’est pour ça qu’on a demandé à une pro ce qu’elle en pensait. Pour Lisa, notre responsable réseaux sociaux, il faut surtout ne pas diaboliser ces réseaux, bien contextualiser ses messages et rester simple.

Elle nous partage cinq conseils :

  • éviter le sponsorisé dans un premier temps : on peut faire beaucoup avec des messages gratuits pour commencer ;
  • se concentrer sur les réseaux sociaux où sont nos prospects. En BtoB, c’est principalement Linkedin et Twitter ;
  • écrire son message en prenant le temps de donner son point de vue ou un retour d’expérience, de faire une petite liste des grands points abordés… Et surtout, restez humain. Même pour vos pages entreprises, le storytelling fonctionne très bien. Attention à tout de même ne pas trop en dire pour donner envie de lire (les messages trop longs ne donnent pas envie !). En accompagnant votre message d’un visuel qui retient l’attention, vous gagnerez en visibilité (gif ou vidéo) ;

promotion d'un article de blog B2B dans un post LinkedIn exemple d’un post LinkedIn sous forme de liste faisant la publication d’un de nos article

  • partir d’une problématique de vos prospects (appuyer “là ou ça fait mal”) et présenter votre contenu comme (une partie de) la solution ;

Post LinkedIn faisant la promotion d'un article de blog Plezi exemple d’un post LinkedIn qui met en avant un point de douleur avant d’expliquer la solution au problème 

  • promouvoir votre contenu sur plusieurs mois en mettant en lumière différents éléments du contenu dans chaque message. N’oubliez pas les différents “grands moments” de l’année. Certains contenus fonctionnent mieux à certain moment, par exemple : le sujet “plan marketing” fonctionnera mieux en fin d’année et jusqu’à début janvier.

Chez Plezi, nous publions aussi du contenu sur les profils de nos collègues en interne pour faire la promotion de nos contenus. Avec Plezi, c’est possible en quelques clics. Lisa nous encourage également à poster en naturel, toutes les semaines, et les résultats sont impressionnants !

1.2 Mettre en place des backlinks vers notre article pour s’inscrire dans un parcours de lecture

Lier ses articles entre eux nous permet avant tout de donner un coup de pouce à notre SEO. Google apprécie particulièrement des articles riches et liés entre eux par thématique. Sur le long-terme, cela nous fait remonter dans les résultats de recherches sur nos sujets de prédilection.

On peut mettre en place deux types de liens vers notre article de blog :

Des liens dans des articles sur des sites externes

… Sur les mêmes thématiques que celle abordée dans notre contenu. BDM, Siècle digital… beaucoup de publications régulières ou d’autres blogs et blogueurs spécialisés dans le marketing digital peuvent avoir abordé les mêmes sujets que nous.

Si un de nos articles peut compléter ou enrichir l’un des leurs, nous envoyons un mail leur demandant leur avis sur notre contenu et leur proposant de faire un lien vers le nôtre. Quand c’est bien fait, et à condition que notre article apporte vraiment quelque chose au leur, ça marche souvent très bien !

Des liens depuis nos propres articles

En cherchant nos articles sur la même thématique, on peut facilement lier nos articles entre eux à des endroits pertinents. Nous utilisons souvent Google pour le faire et mieux comprendre quels articles apparaissent lorsque l’on entre une thématique particulière dans la barre de recherche. Par exemple, pour rechercher nos articles sur le SEO, nous tapons : “blog:Plezi (espace) SEO”.

Oui, ça peut prendre du temps, mais ce type de maillage est vraiment puissant. Nos visiteurs restent plus longtemps sur notre site, et notre article s’inscrit dans un vrai parcours de lecture.

Quel que soit le format du backlink, le mieux est d’avoir entamé cette réflexion en amont. On peut identifier pendant la rédaction des ponts intéressants à faire en interne ou externe. Chez Plezi, nous le faisons dès l’étape de brief, où nous avons une réflexion sur les pages à lier les unes aux autres.

1.3 Utiliser la puissance du ciblage des publicités sponsorisées

On peut s’appuyer sur les fonctionnalités de publicité sponsorisée de certains réseaux sociaux pour générer un trafic très qualifié sur son blog et ce, dès le départ.. En effet, le ciblage permis par ces outils de publicité peuvent être des alliés précieux.

Facebook, LinkedIn, Twitter, voire Pinterest ou Reddit : chaque réseau propose sa version du ciblage qu’il faut prendre en main. On peut aussi envisager de publier sur Google My business, pour booster son SEO et montrer que l’entreprise est active, c‘est gratuit et nous permet d’être toujours plus visibles.

Nos conseils cependant, quelles que soient les plateformes :

  • bien définir “Clics sur le site web” (disponible sur la majorité de ces canaux) comme objectif de campagne, permettant de générer un maximum de clics à coûts réduits ;
  • bien définir l’audience de sa publicité : démographie, maturité… Par exemple, un article en phase de cycle “Achat” sera plus intéressant à promouvoir auprès d’une audience très ciblée, voir en retargeting, tandis que pour un article de type “Découverte”, on peut élargir son audience ;
  • créer au moins deux variations de sa publicité pour chaque article, pour tester différentes accroches ou visuels.

Un peu frileux à l’idée de payer pour des visites ? Pourtant, plus le trafic qui arrive sur notre page est qualifié, plus nos leads magnets (ou appâts à leads) ont des chances de fonctionner : call-to-action pour télécharger un contenu premium, inscription à la newsletter… En paramétrant bien ces campagnes, on a plus de chances de faire atterrir un public qualifié sur notre page.

1.4 Proposer nos contenus dans des communautés où sont présents nos prospects : forums, groupes LinkedIn, Slacks ou groupes whatsapp professionnels…

Il ne faut pas hésiter à faire la promotion de ses articles dans des communautés qui font partie de notre coeur de métier. La règle d’or : le faire avec parcimonie et de façon intelligente. On peut proposer notre contenu, par exemple :

  • pour répondre à une question posée dans le groupe ;
  • pour enrichir une réponse ou un sujet de discussion ;
  • pour rebondir sur une réflexion…

Nous le faisions au début, mais avons un peu perdu notre motivation. Le problème de cette technique, en toute transparence, c’est que l’on voit assez peu ses résultats de façon directe. Et vous, qu’en pensez-vous ? L’avez-vous déjà fait ?

1.5 Pousser nos contenus lors de webinars animés ou co-animés

Suggérer la lecture de certains de nos contenus lors d’un webinar du même sujet, particulièrement quand vous êtes en train de partager des conseils ou méthodologies, permet de décupler nos vues sur les articles en question, tout en enrichissant grandement l’expérience de nos participants.

Dans le chat, nous avons quelqu’un de notre équipe qui envoie sur le tchat des contenus sélectionnés : articles, kits… au bon moment, depuis une liste que nous avons préparé ensemble. En le faisant de façon maline, c’est très apprécié de nos participants.

1.6 Toucher une audience plus importante grâce aux influenceurs

Quel que soit notre coeur de métier, on peut être sûr qu’il existe des profils de personnes influentes sur ce sujet. Des experts suivis par une communauté intéressée, qui consomme déjà du contenu sur les sujets que nous abordons… Bref, le type de communauté pour qui notre contenu aurait un intérêt et impact certain

Pour ceci, hors de question de bombarder des gens que l’on ne connaît pas de questions ou de demandes. C’est une relation qui se bâtit dans le temps. On peut commencer par demander des avis, rendre des services, les inviter, par exemple, à un webinaire… Ces “super lecteurs”, experts de leur domaine, partageront nos contenus plus facilement s’ils nous connaissent et nous trouvent intéressants. C’est l’occasion de leur prouver- et de leur rendre la pareille.

post LinkedIn de Jonathan Chan faisant la promotion d'une infographie de Plezi

1.7 Ne pas hésiter à réutiliser ses contenus pour les faire vivre

La promotion est une affaire de temps.. Notre contenu est vivant ! Si jamais une thématique émerge mais que notre article n’est plus trop au goût du jour, c’est le moment d’envisager une petite refonte. En mettant à jour quelques informations et le publiant de nouveau, on peut de nouveau attirer un public intéressé vers notre contenu.

Par exemple, notre article “comment générer des leads en été ?” est remis au goût du jour chaque année, pour être republié avant l’été. C’est un bon moyen d’animer nos réseaux sociaux et de produire des contenus sans trop y passer de temps.

2. Rendre visible son contenu avec une bonne stratégie de promotion… pour nos contacts déjà en base

Si la promotion de contenus permet d’attirer à soi du trafic et des leads, elle doit aussi opérer sur notre base de prospects déjà identifiés : c’est une excellente source pour le nurturing ! Nous utilisons, chez Plezi, trois leviers principaux pour faire la promotion de tous nos nouveaux contenus auprès de nos prospects.

La newsletter : pour que notre audience ne passe pas à côté nos derniers articles publiés

Nous partageons systématiquement tous nos articles dans notre newsletter bi-mensuelle. Nos abonnés peuvent ainsi nourrir leur réflexion et avancer dans le tunnel d’achat. C’est un réflexe chez nous, et il nous permet d’amener une audience déjà intéressée vers nos nouveaux contenus.

Campagnes email one shot : pour donner de la visibilité à un nouveau contenu important

Dès que nous avons produit un contenu qui nous a demandé plus de temps et de travail qu’un article (lead magnet, livre blanc..), nous lui consacrons une campagne email dédiée. Dans un email écrit spécialement pour ce contenu, nous détaillons une partie de notre plan, mettons en valeur un visuel marquant… Bref, nous donnons envie de le découvrir.

Nous n’envoyons cet email qu’à une partie ciblée de notre base. En effet, avec Plezi, rien de plus simple de cibler une audience hyper précise : nos champs de sélection, créés avec notre liste de contact, ont du sens pour nous, et nous permettent de savoir très vite à qui envoyer notre campagne: intérêts, fonction, webinar auquel il ou elle a assisté… En touchant directement un public potentiellement intéressé, on augmente notre visibilité, nos taux de conversion… et nous ne fatiguons pas nos prospects avec un envoi mal calibré !

La Campagne Intelligente : pour nurturer de manière ultra personnelle

La Campagne Intelligente, notre arme secrète de marketeurs, nous permet d’envoyer le bon contenu au bon prospect au bon moment. Il n’y a pas deux envois similaires en fonction de nos prospects : c’est un outil très puissant, idéal pour mettre en valeur nos contenus et accompagner nos prospects de manière hyper-personnalisée.

Nous y incluons tous nos contenus premium : livres blancs, webinars, kits pratiques, mais aussi nos articles les plus fournis sur des sujets particuliers qui pourraient faire avancer nos prospects dans leur cycle d’achat.

Après avoir passé du temps sur l’élaboration de nos contenus , il est indispensable de leur accorder une bonne promotion pour atteindre nos prospects et notre audience. Et puis, disons-le : si l’on veut générer des leads et du trafic, on ne peut pas passer à côté de la promotion de nos articles qui, si nos canaux sont bien choisis, maximisent le ROI de nos contenus. Et pour organiser toute votre promotion de contenu, du brief jusqu’à la promotion, téléchargez notre kit complet pour créer facilement votre planning éditorial : 

Télécharger le kit du planning éditorial

Marie Nodet

Marie Nodet

Après avoir été pendant quelques années la community manager officielle de Plezi, Marie est maintenant content manager junior.

quis luctus ante. venenatis, Nullam ut felis leo libero