50 meilleures tactiques pour optimiser son taux de conversion en inbound marketing

| 02/06/2017 | Inbound Marketing |

Vous êtes un(e) athlète en stratégie d’inbound marketing. Rien ne vous échappe.
Création de contenus, de blog, animation des réseaux sociaux, webinaire sont autant d’actions que vous maîtrisez pour augmenter votre taux de conversion de leads.

Cool.

Maintenant, vous allez passer un pallier supplémentaire.
Avez-vous déjà entendu parlé de CRO ? Oups, nope…

CRO est l’acronyme pour « Conversion Rate Optimization » ou optimisation des taux de conversion.

Pour faire simple, avoir du trafic sur son site web c’est bien, mais en faire quelque chose c’est mieux. Surtout qu’un nouveau visiteur revient rarement sauf si… Vous optimisez votre approche et transformer sa venue.

A quoi cela sert pour un site BtoB d’avoir 10 000 visiteurs par mois mais de ne pas en bénéficier ?

Les techniques pour optimiser son taux de conversion regroupe l’ensemble des opérations permettant de transformer une visite en action : achat / prise de contact / inscription …

La qualité de vos contenus semble être l’un des réponses “faciles” mais il y a bien plus de paramètres à prendre en compte.

Vous êtes prêts ? C’est parti !

Les 50 meilleures tactiques d’optimisation du taux de conversion en inbound marketing et en marketing digital tout court 😉

Découvrez le retour d’expérience de Fanny

01. Optimiser votre taux de conversion : les couleurs ont des choses à dire

1. Chaque couleur a une signification différente et crée une émotion différente

2. Rouge, orange, noir et bleu clair sont pour les acheteurs impulsifs – car elles stimulent l’action

3. Les enfants sont plus réceptifs aux couleurs chaudes (rouge, orange, jaune) qu’aux couleurs froides (noir, marron, vert)

4. Les hommes aiment les teintes brillantes et énergisantes

5. Les femmes auront plus d’attrait pour les nuances douces et apaisantes

02. Optimiser votre taux de conversion : l’importance des mots

6. Utilisez des mots puissants et percutants : “Vente” , “Réduction”, “Maintenant”, “Nouveau”, “Meilleure vente”, “Soyez le premier”, “Conseil”, “Produit phare”….

7. Ne parlez pas de ce que vous faites, mais rappelez à votre prospect pourquoi il a besoin de votre produit ou service

8. Mettez en avant les bénéfices de vos produits ou services mais ne mentionnez pas ce que votre prospect perd s’il ne fait pas appel à vous

9. Ecrivez pour un télégramme et pas un roman : la lecture d’articles de blog sur smartphone ou online se fait en diagonale

10. Structurez vos contenus en utilisant des listes à puces : cela vous permettra d’écumer tout en pointant ce qui est important

11. Pensez à mettre du relief et à faire ressortir les éléments importants pour vos lecteurs : mettez en gras, sur-lignez, grossissez la police…

12. Une image vaut 1000 mots. N’hésitez pas à accompagner vos textes de photographies ou infographies pour appuyer vos propos. L’usage de multimédia fait jumper son taux de conversion de 21%

13. Allez droit au but. Ne dites pas en 400 mots ce que vous pourriez dire en 200

14. Interpellez votre auditoire. Ne trouvez-vous pas que cela créer un contact lorsque je vous pose une question ?

15. Ne réfléchissez pas page par page, mais pensez votre ligne éditoriale dans sa globalité : c’est cette cohérence sur l’ensemble de votre site qui permettra de vous positionner auprès de vos lecteurs.

16. Portez une attention particulière aux verbes

17. Embarquez vos lecteurs dans votre univers : racontez leur une histoire, votre histoire

18. Ecrivez toujours à la deuxième personne : “Vous allez gagner” et non pas “Nous vous faisons gagner”

19. Un peu d’humour n’a jamais fait de mal à personne

20. C’est en lisant le titre que votre prospect va décider ou non de continuer à vous lire : réfléchissez-y bien !

21. Attisez la curiosité de vos prospects : dites en juste assez pour les attirer mais pas assez pour qu’ils restent accrochés. S’ils veulent en savoir plus, ils devront vous contacter

22. Ne laissez pas de côté votre page “a-propos”. Cette page plus qu’une autre doit être le reflet de votre personnalité. N’hésitez pas à y ajouter des photos de l’équipe, du créateur

23. Pensez SEO : utilisez les bons mots clés, préférez des textes plus longs pour être bien pris en compte par l’algorithme Google

03. Optimiser votre taux de conversion : des landing pages irréprochables

24. Ajoutez des étapes de validations multiples ne va pas nécessaire faire diminuer votre taux de conversion mais très certainement augmenter la qualité de vos leads qualifiés

25. Créez des landing pages spécifiques en fonction des sources de trafic (et donc des groupes démographiques)

26. Une landing page = une action

27. Le téléphone n’est pas si old-school que ça : n’oubliez pas d’ajouter votre contact sur votre page d’accueil… ca peut toujours être utile !

28. Les témoignages rassurent toujours vos prospects … s’ils sont VRAIS

29. Vous avez travailler avec de grandes marques / clients ? Mettez leur logo en avant et un lien vers leur site. Vos prospects seront rassurés et votre site gagnera en backlinks.

30. Ce qui ressort reçoit plus d’attention. Assurez vous de bien distinguer de la masse vos boutons “call-to-action”

31. Testez vos landing pages en interne avant de les mettre en production en ligne

32. Du balai le carousel en haut de votre page d’accueil : seul 1% des visiteurs s’y attarde et vous pourriez utiliser l’espace bien plus efficacement

04. Optimiser votre taux de conversion : ne laissez rien passer

33. Obtenez des retours de vos clients. La meilleure façon de savoir ce qui se passe dans leur tête est de leur demander

34. N’ayez pas peur des sondages

35. Intégrez sur chacune de vos landing pages la possibilité de laisser des commentaires

36. Suivez la règle des 80-20 : 20% de vos efforts en terme de graphisme vous apportera 80% de conversions. Concentrez-vous sur ces 20%

37. Analysez les recherches faites sur votre site. Si vos visiteurs recherchent fréquemment “contactez-nous”, il se peut qu’elle ne soit pas facilement accessible

38.Vérifiez le bon positionnement tarifaire de vos produits ou services.

39. Pensez long-terme : il est gratifiant de gagner rapidement des clients, mais il faut trouver le bon équilibre entre qualité et quantité de leads.

40. Utilisez des outils de tracking pour analyser le comportement de vos visiteurs : quelle page visitent-ils ? Où cliquent-ils ?

41. Affichez clairement l’intérêt pour votre cible de remplir tel ou tel formulaire… S’ils ne gagnent rien à le remplir, n’espérez pas qu’ils le fassent.

42. Analysez les mots clés qui vous apportent du trafic … Et réutilisez-les.

43. Avez-vous vraiment besoin de stipuler “Nous allons spammer votre boîte de réception” sur vos formulaire de contact ?

44. Step by step : pensez micro-conversions (Partage sur les réseaux sociaux, post de commentaire, clic sur une page web,…) avant macro-conversions (Souscription à une liste de diffusion, demande de devis, prise de rendez-vous, acte d’achat, …).

45. Ne laissez pas errer vos prospects : créez un call-to-action sur chacune de vos pages.

46. Avoir une large communauté de fans ne dit pas tout. C’est son niveau d’engagement qui compte.

47. Développez votre présence en ligne via une stratégie de linking et de contenu. En apparaissant sur de nombreux sites, vous prouvez votre légitimité sur le marché et créez un sentiment de confiance auprès de vos futurs clients.

48.  Ne perdez pas une miette d’espace : n’oubliez pas le footer.

49. Dépensez un peu pour gagner beaucoup : investissez dans votre site pour offrir une meilleure expérience utilisateur à vos clients.

50. Ne survendez jamais !

Vous savez presque tout sur l’amélioration des taux de conversion… Maintenant il va falloir mettre en pratique.
Mais comment être sûr que cela fonctionne me direz-vous ?

Pour mesurer l’impact de telle ou telle modification sur vos taux de conversion, tournez-vous vers l’A/B testing.

Ainsi, vous pouvez tester des emails, des pages web, des landing pages, des formulaires, des visuels publicitaires, etc. en fonction de plusieurs hypothèses.

Vous pouvez par exemple tester :
– Plusieurs versions de page web pour savoir laquelle d’entre-elles donne les meilleurs résultats : nombre de ventes, d’inscriptions, de clics, etc…
– Le taux d’ouverture d’un email en fonction de son objet
– Le taux de clic un bouton call-to-action en fonction de sa forme ou sa couleur
– L’influence du changement de titre ou la fiche descriptive d’un produit ou service.
– Le taux de conversion en fonction du style de votre site : template / design / longueur des textes / images utilisées…

L’A/B testing nécessite la mise en place d’un process stricte et une certaine période d’apprentissage.

 

Il vous faudra identifier les zones d’optimisation de votre site, prioriser votre roadmap, et comprendre (apprendre) comment analyser les statistiques.

Il existe une multitude d’outils disponible sur le marché, gratuits ou payants et plus ou moins simples à utiliser.

Comme pour toute “expérience scientifique”, l’A/B testing doit respecter certaines conditions pour apporter des résultats probants.

 

A/B testing : Evitez les conclusions hâtives

Avant de pouvoir tirer des conclusions, il faut enregistrer suffisamment de transformations (ventes, inscriptions ou comportements digitaux) .

En utilisant un outil de split-testing, vous obtiendrez un résultat en pourcentage exprimant des probabilités.

Rappelez-vous de vos expérience de biologie au collège : “La version A a 94% de chances de vous apporter plus de transformation la version B”.

Plus le nombre est élevé, plus la différence d’efficacité entre les deux versions est grande… Plus l’amélioration sera rapide en passant sur la bonne version.

 

A/B testing : Ecoutez votre intuition… d’une oreille lointaine !

Les goûts et les couleurs comme on dit.

Même si vous êtes un expert du marketing et un commercial hors pair en vente, ne rejetez pas un résultat car il vous semble surprenant.

Les essais en A/B testing, s’ils sont menées à grande échelle et de façon adéquate ne sont que le miroir des comportements potentiels de vos prospects.

Et c’est bien tout ce qui importe pour votre entreprise pour sa rentabilité et le ROI de vos actions.

 

Expérience client : Soyez cohérent avec vos visiteurs

Les outils de testing A/B permettent de tester plusieurs variations sur différentes personnes… Et donc potentiellement sur les mêmes personnes.

L’outil que vous utiliserez doit être doté d’un mécanisme intelligent permettant de se rappeler de la variation vue par chaque visiteur.

Imaginez un prospect se rendant deux fois sur votre site web et trouvant deux offres promotionnelles différentes.

Ce ne sera pas cohérent et vous n’optimiserez pas sa venue.

Les techniques d’optimisation de votre taux de conversion sont nombreuses et les experts dans le domaine beaucoup moins.

 

L’une des meilleures tactiques reste donc de vous y atteler dès maintenant pour intégrer ces pratiques dans votre stratégie de marketing digital et entièrement adaptées à votre industrie.

ROI is king !

cas client solution de marketing automation

articles Associés



0 Commentaire

Vous voilà convaincu ?