Skip to main content

Pour atteindre de nouveaux lecteurs sur votre blog, faire revenir les personnes sur votre site internet ou maintenir un contact avec vos clients les réseaux sociaux sont un allié de taille. Le trafic social est une source de trafic souvent négligée au profit du SEO ou des Search Ads.

Alors pourquoi s’intéresser au trafic social ? Comment le suivre et l’augmenter ? Réponses dans cet article !

découvrez plezi one

Qu’est-ce que le trafic social ?

Le trafic social désigne les visites arrivées sur votre site web issues des réseaux sociaux. Le trafic social fait partie des principales sources de trafic référencées dans les outils d’analyse comme Google Analytics, aux côtés du trafic de recherche, trafic payant ou encore trafic direct.

Ainsi, une personne ayant cliqué sur un lien dans une publication LinkedIn ou sur un tweet renvoyant vers votre site sera comptabilisée dans le trafic social.

Le trafic social dans les outils d’analyse n’inclut pas le trafic issu du dark social. Le dark social désigne entre autres les visites issues des messageries privées comme Whatsapp, Facebook Messenger. Ces visites sont regroupées dans le trafic direct, car les outils d’analyse ne sont pas en mesure de donner la source exacte des visites issues du dark social.

Comment suivre votre trafic social ?

Pour analyser votre trafic social, deux méthodes s’offrent à vous. Vous pouvez passer par Google Analytics ou par Plezi One, notre outil gratuit pour transformer vos visiteurs en prospects.

Via Google Analytics

  • Connectez-vous à votre compte Google Analytics

Social trafic Google Analytics

  • Cliquez sur l’onglet Acquisition, dans le menu à gauche
  • Rendez-vous sur la section “Tout le trafic” > Canaux
  • Vous verrez ainsi une répartition de votre trafic sur les différents canaux, incluant le trafic Social, mesuré sur la période indiquée.

https://www.youtube.com/watch?v=tI5epUZMUvA&ab_channel=GeorgesCordewiener

Via Plezi One

  • Connectez-vous à votre compte Plezi One ou créez-le gratuitement ici.
  • Dans la section Tableau de bord, vous trouverez le rapport “Performance du site par canal digital
  • Ce rapport vous permet de visualiser toutes vos sources de trafic, dont le trafic social. Vous y trouverez en un clic la répartition par réseau social (LinkedIn, Twitter, Facebook, etc.). Vous pouvez également suivre l’évolution des sessions selon la période précédente choisie et facilement évaluer votre progression.

Dashboard Plezi One

Plezi One vous permet également de suivre le nombre de leads générés par le trafic direct depuis ce rapport, des données essentielles pour estimer la qualité de ces internautes.

Pourquoi générer du trafic social ?

1. Atteindre une nouvelle audience

Les réseaux sociaux vous amènent un trafic bien différent de celui des moteurs de recherche. En effet, sur ces derniers, les internautes sont en recherche active : ils veulent obtenir une information ou répondre à une question venue. Ainsi, les personnes qui atterrissent sur votre site via le SEO sont déjà sensibilisés à votre marque ou votre secteur.

Tandis que sur les réseaux sociaux, les utilisateurs sont passifs. Ils consultent leur flux sans objectif précis. Ils ne vous connaissent peut-être pas encore, et ignorent peut-être même l’existence de votre secteur.

Les réseaux sociaux permettent donc d’atteindre une audience différente, que vous auriez du mal à capter autrement et qui se situe à une étape différente de l’entonnoir de conversion.

2. Diversifier vos sources de trafic

A mettre tous vos oeufs dans le même panier, vous risquez que celui-ci se perce et que vos oeufs se cassent.

C’est ce qu’il peut vous arriver si vous mettez toute votre stratégie marketing sur un canal unique.

Par exemple, si vous comptez uniquement sur le référencement naturel, vous n’êtes pas à l’abri d’un changement des algorithmes de Google et compagnie qui vous propulsera en page 100 des résultats de recherche.

Si vous misez tout sur la publicité, une hausse des prix des régies publicitaires pourrait également fortement vous pénaliser.

Diversifier vos sources de trafic en incluant les réseaux sociaux vous aidera ainsi à avoir une stratégie marketing saine et protégée des turbulences. Vous pouvez par exemple définir des objectifs clés de visites web à atteindre par canal et les suivre mois après mois.

3. Créer une communauté engagée

L’intérêt des médias sociaux est aussi la possibilité de se constituer une audience engagée et fidèle. En incitant vos lecteurs à vous suivre sur ces réseaux sociaux, vous vous offrez un moyen de plus de les contacter.

Cette audience sera ainsi plus réactive lorsque vous partagerez de nouveaux contenus ou de nouvelles offres et sera amenée à revenir plus fréquemment sur votre site internet.

4. Profiter d’une diffusion spontanée

Les médias sociaux peuvent parfois faire des miracles. Il suffit qu’une personne partage un de vos contenus à son audience, au sein de laquelle deux personnes partagent l’article à leur audience, au sein desquelles deux nouvelles personnes partagent, etc.

A la fin, votre article se retrouve sous les yeux de nombreuses nouvelles personnes, qui deviendront peut-être vos futurs lecteurs fidèles.

Comment générer plus de trafic social ?

1. Être actif et présent

Évidemment, on ne peut pas espérer générer du trafic grâce aux réseaux sociaux si on ne fait pas le minimum syndical.

Cela veut dire :

  • Créer des pages entreprise sur les réseaux sociaux pertinents selon votre cible et soigner l’apparence de votre page (images, biographie, etc.)
  • Publier du contenu de manière régulière et aux bons moments
  • Ne parlez que de vous ! Sur les médias sociaux, une règle tacite indique que 20% de vos publications peuvent être centrées sur vous, les 80% doivent apporter de la valeur à vos abonnés (veille sectorielle, contenus, astuces, études…)
  • Interagir avec votre audience et d’autres comptes influents, en partageant leurs publications ou en déposant des petits coeurs et commentaires sous leurs posts.

2. Employee advocacy

Sur les social media où les algorithmes font la part belle aux personnes plutôt qu’aux entreprises, l’employee advocacy est une stratégie à ne pas négliger. Cette méthode consiste à inciter vos collaborateurs à diffuser les contenus de votre entreprise de façon naturelle.

Par exemple, chez Plezi, nous invitons les commerciaux et chargés de relations client à partager nos nouveaux articles et événements.

Nous avons un canal dédié au partage de contenus sur notre messagerie interne, où les collaborateurs peuvent choisir les contenus qu’ils souhaitent partager sur LinkedIn, avec une url personnalisée selon leur profil.

Employee avocacy

De notre côté, nous nous engageons à venir commenter et liker leurs publications pour les mettre en avant.

Ainsi une grande partie du trafic social que nous générons est dû à nos collaborateurs, car les utilisateurs sont plus sensibles aux publications d’un pair.

3. Inciter au partage de vos contenus

Ce qui est pratique avec les réseaux sociaux, c’est que vous n’êtes pas les seuls à pouvoir parler de vous-mêmes : les autres internautes aussi le peuvent. Ils peuvent ainsi partager vos articles, vos événements ou vos ressources, voire même votre offre !

Mais pour cela, il faut leur donner un coup de pouce.

Cela peut être en facilitant le partage de vos contenus, en ajoutant différents plugins réseaux sociaux sur votre blog par exemple. Nous pouvons citer ainsi des outils gratuits comme Nobs, ClicktoTweet ou Shared Counts qui vous aideront à susciter des partages social media incluant des liens vers vos articles.

4. Créer du contenu à caractère viral

Une autre façon d’inciter au partage est de créer du contenu pensé pour les réseaux sociaux.

Les études avec statistiques se partagent très bien par exemple. La forme et le visuel de vos pages sont également importants. Par exemple, nous ajoutons régulièrement dans nos articles des petites infographies qui expliquent visuellement un concept. Ces infographies se diffusent très bien ensuite sur les médias sociaux.

leads vs prospects

Ainsi les réseaux sociaux sont une source très intéressante de trafic à ne pas négliger ! Avec une stratégie bien rodée et qui s’appuie sur différents leviers et acteurs, générer du trafic social media est tout à fait atteignable, même si vous ne commencez qu’aujourd’hui.

Le trafic social résumé en 3 questions

 

Qu’est-ce que le trafic social sur Google Analytics ?

Le trafic dit “social” regroupe toutes les visites générées par les réseaux sociaux. Facebook, Twitter, Instagram, Twitter, LinkedIn, Pinterest ou encore Youtube : tous ces canaux sont inclus dans cette section.

Comment générer du trafic sur les réseaux sociaux ?

Il faut avant tout être présent sur les réseaux sociaux et interagir avec votre audience et les influenceurs de votre secteur. Vous pouvez ensuite mettre en place un programme d’employee advocacy pour encourager vos collaborateurs à être actif, et inciter vos lecteurs à partager vos contenus en ajoutant des boutons de partage sur votre site.

Comment suivre son trafic social ?

Vous pouvez utiliser un outil de digital analytics, comme Google Analytics ou Plezi One, outil gratuit, français et respectueux du RGPD.

 

CTA - 400 - Plezi One - demarrer marketing digital

Paul-Louis Valat

Paul-Louis est Responsable Acquisition chez Plezi. Son rôle est de mettre en oeuvre les différents leviers de génération de prospects sur le digital.