Une partie de l’équipe Plezi s’est rendue à l’événement Inbound Marketing France 2020 (IMF20) la semaine dernière. Au programme, 4 conférences, plus de 40 masterclasses ou ateliers, des moments de networking… Autant vous dire que nous n’avons pas chômé ! Si vous n’avez pas eu l’occasion de participer à cette édition, nous avons pensé à vous : nous avons ramené dans nos valises 4 conseils à appliquer dès aujourd’hui.

Découvrez le baromètre de l'inbound marketing B2B en France

1. Travailler à distance, c’est possible, mais toute votre organisation doit être pensée pour ces moments hors des bureaux

C’est Wade Foster, CEO de Zapier, qui a ouvert la journée par sa conférence “Who needs an office?” (Qui a besoin de bureaux ?). Cette startup de 250 employés dégage en moyenne 50 millions de dollars de revenus annuels… sans avoir de locaux. Une façon de fonctionner, selon Wade, qui existe depuis la création de l’entreprise en 2011.

IMF20 conférence de Wade Foster

Leur recette magique ? L’organisation. L’intégralité de leurs processus devant se faire à distance, du recrutement à toutes les réunions, ils ont mis en place un système en perpétuelle croissance grâce aux retours de chacun.

En utilisant de nombreux outils comme Async, Slack ou Zoom, ils recréent des moments conviviaux dans la journée pour encourager les discussions. Notre avis ? La machine à café nous manquerait trop… Mais leur exemple nous donne beaucoup d’idées pour rendre le télétravail encore plus simple !

2. Pour booster vos ventes, il faut ouvrir le capot et exploiter l’ensemble de vos données

Iain Lovatt, chariman de Bluevenn, nous a partagé son approche pour booster les ventes de ses clients. Grand défenseur du concept de “Customer Data Plateform”, il a mis l’accent sur l’importance de la donnée dans le processus de décision de l’entreprise.

IMF20 Iain Lovatt

Sans donnée, notre vision est partielle, nous dit-il : impossible alors de prendre de bonnes décisions, ou de réussir à grandir. Son approche, même, est radicale : en utilisant des données, il conseille à ses clients de… dire au revoir à certains de leurs contrats.

En se concentrant sur les domaines en forte croissance, ne vous demandant pas trop d’efforts d’adaptation et de vente, il vous promet d’augmenter votre CA en réduisant vos coûts et vos efforts.

Un miracle possible… En croisant ses données internes (support, CRM, marketing, etc.) avec des données externes (tendances de marché, chiffres de votre industrie, retours d’évènements…). Une étude possible selon lui avec un bon outil centralisant vos données pour mieux les évaluer.

La data, l’or des entreprises ? Nous sommes en tout cas convaincus que grâce aux données, un marketeur peut faire des miracles !

3. Pas besoin de beaucoup de contenu pour réussir votre stratégie d’inbound

Nous l’avouons, nous n’étions pas à IMF20 seulement pour écouter. Charles Dolisy , notre fondateur, accompagnait une de nos clientes, Charlyne Graveline, responsable marketing de Wizaplace dans une masterclass.

IMF20 Masterclass Wizaplace/Plezi

Accompagnée par Plezi, Charlyne a mis en place une stratégie d’inbound marketing au sein de Wizaplace pour gagner en visibilté, générer des leads qualifiés et miser sur le long-terme.

Leur particularité : ils n’avaient pas beaucoup de contenus. En misant sur un rythme de publication modéré mais pérenne (2 articles par mois d’environ 800-1200 mots chacun) couplés à des call-to-action et des formulaires stratégiquement placés, l’équipe de Charlyne a multiplié les leads qualifiés par 3, et par 10 quand on prend en compte le SEO uniquement.

Vous voulez en savoir plus ? Ça tombe bien, nous vous préparons un cas d’étude sur le travail de Wizaplace qui devrait arriver très bientôt.

4. Pour mieux répondre à leurs besoins, identifiez les sentiments derrière vos retours clients

Cédric Missoffe et Erwann Josse, spécialistes du “topic & sentiment analysis” pour Business & Décision, nous ont donné quelques clés de leur modèle.

Grâce à l’intelligence artificielle, ils analysent les commentaires laissés par les clients du monde entier sur les produits de leurs clients pour mieux déterminer quels sont les sentiments générés par ces dits produits. Ils se basent sur une analyse textuelle de ces commentaires et, grâce à leur outil disséquant non seulement les mots mais aussi leur contexte, réussissent à déterminer ce que préfèrent (ou détestent) les internautes.

Et à notre échelle alors ? Pas forcément besoin de l’IA ! Connaître et recueillir des retours de vos clients est crucial, on ne vous l’apprendra pas. Cependant, réussir à capter des moments de bonheur, de frustration ou de stress de vos clients lors du parcours d’achat ou lors d’une de vos interactions peut être un indicateur précieux que quelque chose fonctionne très bien… ou très mal. Les données brutes ne peuvent parfois pas répondre à tout, et les colorer de ces appréciations pourra vous aider à mieux intervenir.

Tentez, vous aussi : penchez-vous sur les commentaires de vos clients, par mail, au téléphone… quels mots emploient-ils ? Que veulent-ils dire et comment le disent-ils ?

Qu’avez-vous pensé de l’IMF20 et qu’en avez-vous tiré ? De notre côté, nous repartons avec beaucoup de bonnes résolutions pour l’année et d’inspiration. Si vous vouliez nous voir et que vous nous avez manqué, n’hésitez pas à nous faire signe !

Comment-vous-allez-plantez-stratégie-inbound-2

Adeline Lemercier

Adeline Lemercier

Après avoir fait ses classes chez Sage, Adeline est maintenant notre directrice marketing !

luctus ut massa sit elit. ultricies Praesent nunc Lorem libero. fringilla leo