93% des expériences en ligne commencent avec un moteur de recherche. Cette statistique, citée par Neil Patel dans un article récent, illustre l’importance du SEO pour votre marque. Améliorer vos rankings sur les mots-clés que vous avez définis doit être une obsession permanente. Mais, pour générer du trafic, vos extraits doivent aussi être optimisés. Avec le rich snippet, vous disposez d’un outil puissant pour booster votre trafic organique. Vous n’êtes pas encore familier des rich snippets ? Pas de panique ! On vous explique.

Découvrez le retour d’expérience de Fanny

01. Qu’est-ce qu’un rich snippet ?

Lorsque vous effectuez une recherche, Google fait apparaître les résultats de votre requête sous la forme suivante :

  • Le titre, en bleu
  • L’URL de la page, en vert
  • Une description du contenu de la page

Le snippet, c’est cette description qui vous présente un aperçu de ce dont la page va traiter. En français, on traduit généralement « snippet » par « extrait ». En effet, par défaut, le snippet est un extrait du contenu de la page. Cependant, les bonnes pratiques SEO veulent que vous personnalisiez et optimisiez cet extrait pour :

  • permettre à l’internaute de savoir si votre page est pertinente par rapport à sa recherche
  • le convaincre de cliquer sur votre lien.

Si vous êtes gourmand et que vous voulez vous préparer une crème pâtissière, voici à quoi ressemblera un résultat de recherche avec un snippet classique :En soi, le snippet est déjà un élément important pour votre génération du trafic. Mais, depuis 2009, Google a introduit une nouvelle option d’affichage des résultats : les rich snippets. Ces extraits enrichis contiennent des informations supplémentaires sur le contenu de la page : par exemple, des avis, des informations pratiques ou des coordonnées.

Vous êtes resté sur votre faim avec mes histoires de crème pâtissière ? Voici un rich snippet sur la même requête :Vous voyez apparaître sur cet exemple les avis, avec les étoiles sur une échelle de 1 à 5, la note globale et le nombre d’avis donnés, et le temps de préparation.

02. Quel est l’intérêt des rich snippets pour votre stratégie SEO ?

L’intérêt d’utiliser des rich snippets dans votre stratégie SEO saute aux yeux. Visuellement, les extraits enrichis se démarquent des autres résultats de recherche. Au premier coup d’œil, vous obtenez une quantité d’informations largement supérieure à celle des autres résultats affichés sur les SERP (les pages de résultats).

Reprenons notre exemple de la crème pâtissière. Que vous apprend le rich snippet ? Vous savez déjà que 432 personnes ont donné leur avis et ont attribué à cette recette une note moyenne de 4,7 sur 5. Vous savez aussi que vous avez besoin de 20 minutes pour la réaliser. Vous en concluez que, miam, ce doit être bon et que ça ne va pas vous prendre la journée. Et, donc, vous cliquez.

Le premier intérêt des extraits enrichis, c’est donc la visibilité. De cette visibilité, vous pouvez faire un atout pour mettre en avant votre expertise. Et cette expertise, ainsi valorisée, se traduira en une augmentation de votre taux de clic.

Si votre taux de clic augmente, cela signifie du trafic supplémentaire sur votre site web. Et, même si les rich snippets ne sont pas directement pris en compte dans les algorithmes Google de classement des pages, sur la durée, cela aura aussi, à terme, un effet positif sur votre ranking SEO. En effet, si Google s’aperçoit que les internautes préfèrent votre page aux autre résultats, vos rankings vont aussi s’améliorer.

03. Comment créer un rich snippet ?

Pour que Google affiche des rich spinnets avec le contenu de votre page, vous devez utiliser un langage de données structurées. Les données structurées sont des morceaux de code dans un format spécifique, écrits pour faciliter leur compréhension, leur indexation et leur affichage par les moteurs de recherche.

Concrètement, les informations que vous voulez voir apparaître dans votre rich snippet sont déjà présentes sur votre site. Les données structurées servent à aider les robots Google à mieux analyser votre contenu.

Par exemple, vos informations de contact sont affichées sur votre site web mais, de prime abord, Google ne fait pas la différence entre votre adresse de contact et du simple texte. En utilisant les données structurées, vous indiquez aux robots Google qu’ils ont affaire à des informations de contact.

Il existe plusieurs formats de données structurées que vous pouvez utiliser. Si Google recommande le format JSON-LD, il semble que le microdata soit en passe de devenir le format de référence. Vous trouverez sur Google Developers des ressources pratiques sur les données structurées. Le site Schema.org offre également  de nombreux exemples de codes pour mettre en place le balisage de vos données.

Enfin, si vous utilisez WordPress, il existe plusieurs extensions dédiées à la création de rich snippetsVous voulez être plus visible dans les résultats de recherche pour générer plus de trafic vers votre site web ? Les rich snippets vous permettent de vous démarquer des autres résultats, d’améliorer sensiblement votre taux de clic et, à terme, ils ont un impact vertueux sur vos rankings SEO. Pour que les SERP affichent des extraits enrichis à partir de votre contenu, vous devez baliser votre contenu avec des données structurées qui faciliteront le travail des robots Google. Moins complexe qu’il n’y paraît, ce balisage peut être mis en place par un spécialiste SEO ou sur la base de ressources en ligne. Et vous, utilisez-vous déjà les rich snippets ?

Adeline Lemercier

Adeline Lemercier

Après avoir fait ses classes chez Sage, Adeline est maintenant notre directrice marketing !

commodo id efficitur. venenatis, Praesent neque. id,