Comment réduire votre taux de rebond ?

| 06/03/2018 | Stratégie marketing |

Vous voulez optimiser votre site internet pour convertir davantage de visiteurs ? Vous cherchez à générer plus de leads et à acquérir de nouveaux clients ? Mais rien de tout ça ne sera possible si vos visiteurs quittent prématurément votre site. Le taux de rebond est un indicateur précieux pour évaluer la qualité et la pertinence de vos contenus. On vous en explique le principe et quelques astuces pour le faire baisser.

Découvrez le retour d’expérience de Fanny

Qu’est-ce que le taux de rebond ?

Le taux de rebond désigne le pourcentage de visiteurs qui quittent votre site en n’ayant visité qu’une seule page.

En général, un taux de rebond élevé signifie qu’il y a une faille dans votre stratégie d’inbound marketing. En effet, plusieurs facteurs peuvent avoir un impact négatif sur votre taux de rebond :

  • Vous n’attirez pas la bonne audience et, donc, vos visiteurs ne sont pas intéressés par vos contenus.
  • Vous attirez les bons visiteurs mais votre contenu ne tient pas ses promesses.
  • Rien dans votre page n’incite vos visiteurs à aller plus loin et à poursuivre leur navigation.

Dans tous les cas, un taux de rebond élevé aura forcément des répercussions sur vos taux de conversion.

Lorsque vous constatez en même temps un taux de rebond élevé et un temps de visite court, vous devez impérativement réagir. En effet, si votre visiteur ne consulte qu’une page et la quitte précipitamment, c’est qu’il n’a pas trouvé dans votre contenu les réponses qu’il espérait.

Dans ce cas, il ne reviendra probablement pas. Et, donc, vous n’aurez sûrement pas d’autre occasion de le convertir.

Vous avez compris les dangers d’un taux de rebond élevé ? Voici 6 bonnes pratiques de faire baisser votre taux de rebond et d’augmenter les conversions sur votre site web.

01. Améliorez la lisibilité de votre contenu

Si vos visiteurs quittent rapidement votre site, c’est peut-être parce que votre contenu est rebutant. Et, quand je dis « rebutant », je ne parle même pas de la pertinence et de la qualité de vos articles. Rien que visuellement, un contenu peut s’avérer décourageant.

Sur le web, vos contenus sont en compétition avec une multitude d’autres contenus. Aussi vos visiteurs veulent trouver rapidement une réponse pertinente à leur problématique. Ils ne voudront pas pour autant se lancer, sans garanties, dans une lecture fastidieuse. Vous devez donc rendre vos contenus facilement scannables en quelques secondes.

Par conséquent, vous gagnerez à découper habilement vos articles en plusieurs sections et sous-sections. Les titres de chaque section doivent être bien visibles. Ils doivent également présenter clairement ce que le lecteur trouvera dans les lignes suivantes.

Pour une meilleure lisibilité, découpez vos sections en paragraphes courts, plus digestes à la lecture. En effet, les gros blocs de texte sont décourageants et peuvent inciter un visiteur à abandonner sa lecture.

Pour vous aider à rendre vos contenus plus lisibles, vous pouvez utiliser un outil comme Yoast SEO qui évalue, outre les critères SEO on-page, la lisibilité de vos articles.

02. Créez les bons contenus pour les bonnes personnes

Votre taux de rebond est trop élevé ? C’est signe que vos visiteurs n’y trouvent pas leur compte. Dans ce cas, il y a deux possibilités :

  • Vous avez un problème de ciblage : vos contenus sont pertinents mais vous ne touchez pas les bons visiteurs.
  • Vous avez un problème de qualité des contenus : vous attirez bien vos clients-cibles mais vos contenus ne répondent pas à leurs attentes.

Si vous attirez des visiteurs qui ne correspondent à vos profils de clients-cibles, il y a encore plusieurs explications possibles :

  • Vous avez des failles dans la définition de vos buyer personas.
  • Vous n’avez pas suffisamment travaillé sur les problématiques de vos clients-cibles
  • La diffusion de vos contenus est défaillante : vous n’arrivez pas à atteindre vos clients-cibles sur leurs canaux préférentiels.
  • Vous vous positionnez sur des mots-clés trop génériques. Aussi, vous attirez beaucoup de visiteurs mais ce trafic est insuffisamment qualifié.

A l’inverse, le problème peut aussi venir de la pertinence de vos contenus :

  • Votre contenu est trop générique pour intéresser des clients aux attentes spécifiques.
  • Vous n’apportez pas, à travers votre offre de contenus, les réponses pertinentes aux problématiques de vos clients-cibles.

Dans les deux cas, vous devez revoir votre stratégie de contenu :

  • Retravaillez les profils de vos buyer personas.
  • Approfondissez la liste de leurs problématiques.
  • Positionnez-vous sur les mots-clés longue traîne qui correspondent à leurs entrées de recherche.
  • Revoyez votre stratégie de diffusion.

03. Ne multipliez pas les liens externes

Vous voulez que vos visiteurs poursuivent leur navigation sur votre site ? Alors évitez de les faire sortir inutilement.

Plus vous avez de liens externes sur votre page, plus vous leur donnez des opportunités d’aller voir ailleurs.

Dans vos articles de blog, la présence de liens externes, en quantité raisonnable, se justifie dans une logique de link building.

En revanche, sur une landing page ou sur toute page pour laquelle vous avez des objectifs élevés en termes de conversion, ne tendez pas le bâton pour vous faire battre.

04. N’abusez pas des pop-ups

Je ne sais pas pour vous mais, pour ma part, je déteste que ma lecture soit interrompue par l’irruption soudaine d’un pop-up. C’est encore pire si le pop-up sort de sa boîte avant même que j’aie eu le temps d’entamer ma consultation du contenu.

Or, si vous voulez minimiser vos taux de rebond, vous devez éviter toute distraction inutile pour vos visiteurs. Les pop-ups en cours de lecture sont agaçants, frustrants et de nature à gâcher une expérience utilisateur.

Si vous tenez absolument à utiliser des pop-ups, faites-le lorsque votre visiteur s’apprête à quitter votre site sans avoir converti.

05. Améliorez le temps de chargement de vos pages

Si vous constatez un taux de rebond élevé, ce n’est pas forcément lié à votre contenu en lui-même. De manière générale, tout ce qui peut conduire à une expérience utilisateur frustrante ou décevante influe sur votre taux de rebond.

C’est le cas, notamment, des performances techniques de votre site web. Si le temps de chargement de vos pages est trop long, vous mettez à mal la patience (et les nerfs !) de vos visiteurs. Dans ces conditions, ils seront probablement enclins à cesser leur navigation. C’est d’autant plus dommage si vous proposez du contenu pertinent.

Dans la même logique, si l’affichage mobile de vos pages est défaillant, vous générez de la frustration et une augmentation de votre taux de rebond.

06. Incitez vos visiteurs à poursuivre leur navigation

Vous voulez faire baisser votre taux de rebond ? Et si vous incitiez vos visiteurs à consulter d’autres pages de votre site ?

En effet, si vous pratiquez l’inbound marketing, vous devez faire en sorte qu’un nombre croissant de visiteurs se transforme en client ou au moins en lead. Pour cela, vous devez créer, dans votre site web, des parcours de conversion.

Lorsqu’un visiteur consulte un contenu, vous avez deux solutions pour qu’il aille visiter une autre page :

  • Proposer des liens internes vers d’autres pages de votre site
  • Inciter à l’action avec des call-to-action attractifs

Dans tous les cas, votre leitmotiv devrait être : « personne ne sort d’ici sans m’avoir laissé de quoi garder le contact ».

Les call-to-action jouent un rôle prépondérant dans cette logique de réduction du taux de rebond. En effet, chacune de vos pages devrait être équipée d’au moins un CTA visible, clair et attrayant pour inciter le visiteur à aller plus loin.

En fonction du contenu de la page visitée, votre CTA pourra mener à différentes actions : une page-produit, une proposition de démonstration ou le téléchargement d’un contenu premium.

Mais, dans tous les cas, il s’agit de mettre votre visiteur sur les bons rails pour l’accompagner dans votre tunnel de conversion. S’il quitte, vous avez perdu la partie !

Vous l’avez bien compris : contrairement à ce que son nom semble indiquer, le taux de rebond a plutôt tendance à vous tirer vers le bas que vers les sommets. Pour le réduire, vous gagnerez à optimiser votre stratégie de content marketing, aussi bien en termes de pertinence que de diffusion. En outre, vous devez mettre vos visiteurs dans les meilleures dispositions pour espérer les convertir. Cela passe par une expérience de navigation fluide et dénuée de frustrations. En émaillant vos contenus de call-to-action attrayants, vous faciliterez la conversion et diminuerez mécaniquement vos taux de rebond. Et vous, comment vous y prenez-vous pour faire baisser votre taux de rebond ? On en parle en commentaire ?

cas client solution de marketing automation

articles Associés



0 Commentaire

Vous voilà convaincu ?