Dans le but d’intégrer des exemples variés à cet article, on a téléchargé des contenus et on s’est abonnés aux newsletters de nombreuses entreprises B2B pour trouver des exemples de messages de bienvenue.

Finalement, après avoir rempli de nombreux formulaires, on s’est rendu compte que très peu d’entreprises B2B programment l’envoi d’emails de bienvenue, et c’est bien dommage, car il s’agit là d’un énorme manque à gagner !

On vous explique pourquoi l’email de bienvenue est si important pour vos prospects et comment rédiger un bon email de bienvenue qui fidélisera vos nouveaux contacts dans cet article.

1. Pourquoi rédiger un email de bienvenue ?

Tous les marketeurs rêvons du client qui vient à nous – qui s’approche et dit : « Je suis intéressé par votre produit ou service. Pouvez-vous m’aider ? ».

Or, des centaines de milliers de nouveaux leads font cela tous les jours, ce sont autant de clients potentiels qui font le premier pas vers nous : lorsqu’une personne visite votre site web et communique volontairement son adresse électronique, elle vous a littéralement demandé de communiquer avec elle. On peut dire merci à l’inbound marketing 😉

Que ce soit après le téléchargement d’un contenu (cas client, webinar, livre blanc…) ou l’inscription à notre newsletter, la meilleure façon d’impliquer nos futurs clients est de leur envoyer un email de bienvenue automatique dès leur inscription. Ce premier mail pose les bases de la relation entre nous et notre nouveau prospect : c’est la meilleure occasion de commencer à créer un lien avec lui en lui souhaitant la bienvenue comme il se doit pour faire bonne impression.

La fidélisation commence dès les premiers échanges !

C’est l’email le plus important, d’où l’importance de le travailler. Au vu des chiffres qu’il génère surtout, on comprend qu’il ne faut pas faire l’impasse sur ce premier message.

D’après GetResponse, 9 personnes sur 10 ouvrent un email de bienvenue.
De plus, les emails de bienvenue présentent un taux d’ouverture 86 % plus élevé que les autres emails marketing, selon Optinmonster.

Bref, vous l’aurez compris : ce levier est indispensable pour créer une relation humaine avec vos prospects.

2. Nos conseils pour rédiger un bon email de bienvenue

2.1 Remercier votre contact et expliquer la raison de votre email

Cela peut paraître évident mais la première chose à faire dans un message de bienvenue est de remercier la personne pour son intérêt pour notre contenu (ou notre offre en cas de demande de contact) et d’avoir pris le temps de nous laisser ses coordonnées.

Profitez-en pour rappeler la fréquence de réception des prochains messages qui lui seront envoyés et évitez ainsi de le prendre par surprise. En étant transparents sur nos futures actions, on instaure un climat de confiance avec notre prospect et on met toutes les chances de notre côté pour qu’il ouvre nos prochains emails.

Malheureusement, il arrive très souvent qu’on s’inscrive à une newsletter sans recevoir de confirmation derrière ! On peut alors se demander si notre inscription a fonctionné ou non, ce qui n’est pas très rassurant. Dans une telle situation, le contact est susceptible d’oublier qu’il a demandé à faire partie de notre communauté, et ne pas ouvrir notre prochaine newsletter, d’autant plus si elle est envoyée longtemps après son inscription (dans le cas d’une newsletter mensuelle, par exemple). Cet email de bienvenue marque bien l’inscription dans son esprit et lui évite de nous oublier !

Yan Leonardi – qui écrit une newsletter dédié au growth marketing – a bien conscience de cet enjeu et envoie un email de confirmation à ses nouveaux abonnés. Par ce biais, il nous informe de la suite des événements – la fréquence des emails -, et nous offre même un petit cadeau pour nous souhaiter la bienvenue.
Email de bienvenue envoyé par suite à l'inscription à une newsletter

2.2 Présenter son entreprise et son univers

Un email de bienvenue est le moyen idéal pour présenter aux nouveaux prospects les caractéristiques – et les excentricités – qui rendent notre marque unique, les faire entrer dans notre univers. Ça passe par le design, les couleurs, le ton employé, le vocabulaire choisi : on doit respecter la charte graphique de notre marque. Il en va de notre image de marque, de la cohérence de notre stratégie marketing !

C’est important que les nouveaux contacts sachent comment fonctionne notre produit ou service, mais ce qui compte avant tout c’est l’interaction avec notre marque et l’émotion qu’on transmet.

Dans le mail de bienvenue de Plezi, on a repris les icônes de notre site, les couleurs, pour que prochainement le contact nous reconnaisse parmi les nombreux mails et newsletters qu’il reçoit. Dès le début de l’email, on présente à nos nouveaux contacts notre vision et ce que nous souhaitons leur apporter :

Présentation des ressources Plezi dans l'email de bienvenue envoyé aux nouveaux contacts

2.3 Personnaliser et humaniser son discours

Le but de l’email de bienvenue n’est pas de vendre notre produit ou offre mais simplement de se présenter, présenter notre entreprise et faire comprendre en quoi on peut être utile à notre prospect.

On vous le dit depuis toujours : donnez aux destinataires l’impression que vous n’êtes pas simplement un contact de plus dans leur liste d’adresses électroniques, et qu’il n’est pas simplement un contact de plus dans la vôtre. On ne s’adresse pas à lui sur le ton de l’entreprise au prospect (ou client) !

Même si votre message de bienvenue est automatisé, il ne doit pas en donner l’impression. Le marketing automation peut et doit être humain !

Intégrer son prénom dans nos emails de bienvenue (“Bonjour Tony !”) est un très bon début, mais la personnalisation par le prénom ne doit pas s’arrêter là. On doit réfléchir à un message de bienvenue qui donne l’impression d’avoir été conçu uniquement pour le destinataire. Cela suppose qu’on oublie le ton commercial, et qu’on signe notre message personnellement, c’est-à-dire avec le nom d’une personne de l’entreprise. Chez Plezi, on personnalise au maximum nos emails de bienvenue, en essayant de montrer à notre interlocuteur comment nos communications vont pouvoir lui être utile dans son quotidien de marketeur :

exemple d'un email de bienvenue envoyé par Plezi avec une introduction personnalisée

2.4 Guider le destinataire vers une action

Qu’attend-on de notre contact ? Notre email de bienvenue doit générer de l’engagement de sa part, et donc le mener à poser une action déterminée au moyen d’un Call-to-Action attrayant et inratable par rapport au reste de l’email. Cette action, quelle est-elle ?

L’étape suivante, en fonction de votre produit, de votre blog ou de votre site, peut consister à encourager les lecteurs à :

  • compléter leur profil ;
  • télécharger un contenu ;
  • s’inscrire à votre newsletter ;
  • demander un audit ;
  • etc.

Quelle que soit cette étape, elle doit apporter de la valeur.

Gardons en tête que, plus on le sollicite, moins on a de chances que le contact agisse en notre faveur. Il vaut donc mieux l’inciter à mener une seule action à la fois pour augmenter les chances qu’il l’accomplisse. La formule de l’engagement s’arrête donc à : 1 mail = une action à réaliser.

Après une création de compte à Google Data Studio, la marque nous souhaite la bienvenue et nous montre la marche à suivre pour commencer à utiliser l’outil avec le CTA “Associer vos données”. La couleur, les caractères en gras, la position du bouton l’imposent comme l’élément important de leur message.

Email de bienvenue envoyé par Google suite à la création d'un compte Google Data Studio

2.5 Inciter les nouveaux contacts à rejoindre votre communauté

L’email de bienvenue est une très bonne occasion de demander à nos nouveaux prospects de suivre notre entreprise via les réseaux sociaux. Cela présente plusieurs avantages :

  • Cela permet à nos clients d’être plus connectés à nous.
  • On maintient la relation sur différents canaux et on montre une autre vision de l’entreprise, on dévoile les coulisses, on reste en contact…
  • On crée un sentiment d’appartenance à la communauté en utilisant un langage inclusif (« Bienvenue au club, Tony ! »).
  • Vos prospects n’auront pas l’impression de parler à un système automatisé. Proposer des données de contact et des liens vers les médias sociaux est une méthode plus que probante pour améliorer votre relation.

2.6 En apprendre plus sur vos nouveaux contacts

Une bonne technique pour adapter nos prochains mails à notre audience est de se servir de l’enthousiasme de nos nouveaux abonnés pour découvrir ce dont ils ont besoin dans l’email de bienvenue. Nos prospects verront cette démarche comme un désir de mieux les connaître… et on tient là le début d’une relation humaine avec eux !

On peut obtenir ces informations en recourant à un formulaire (enquête, sondage) intégré directement dans votre message de bienvenue, ou en y posant une question. Nombreux sont les internautes qui aiment répondre à des sondages, il s’agit donc d’une superbe occasion pour en savoir plus sur leurs problématiques et enjeux : c’est le moment de leur demander leurs préférences concernant nos produits et services, la fréquence à laquelle ils souhaitent recevoir des emails, etc.

2.7 Demander à se faire ajouter à leur liste de contacts

Ce serait dommage de préparer un super workflow de bienvenue à destination de nos nouveaux contacts pour que ces derniers ne reçoivent finalement rien !

Pour éviter d’arriver dans les spams et nous assurer que tous nos prochains emails arrivent bien dans leur boîte de réception, c’est une bonne idée de demander à nos futurs clients d’ajouter notre adresse électronique à leurs contacts.

Cette technique est connue sous le nom de « whitelisting ». La liste blanche est la condition sine qua non de l’emailing marketing. Elle vous aidera à améliorer la délivrabilité de vos emails en garantissant que tous vos futurs messages arrivent dans la boîte de réception de l’abonné.

S’ils sont sur Gmail, on peut leur demander d’intégrer notre adresse dans la boîte de réception principale.

La newsletter Bulletin a appliqué cette astuce pour s’assurer un taux de délivrabilité maximal :

demande d'ajout à la liste de contacts des destinataires d'un email pour augmenter la délivrabilité

2.8 Suivre les statistiques de votre email de bienvenue

Maintenant qu’on a bien travaillé son email, il est exclu de le laisser tourner sans plus y toucher !

Régulièrement, on doit garder un œil sur les statistiques de nos emails : examiner les performances de nos messages de bienvenue et vérifier si on obtient le taux d’ouverture, le taux de clic et le taux de transformation souhaités. Si ce n’est pas le cas, on revoit nos emails de bienvenue pour obtenir de meilleurs résultats. Cela passe par la modification de l’objet s’il s’avère trop peu engageant, celle du CTA…

On peut même tester différents titres d’email, différents formats, différents CTA et leurs positions. Une fois optimisée, on partage enfin la version gagnante avec nos futurs nouveaux prospects !

3. Comment envoyer un email de bienvenue simplement ?

Un message de bienvenue n’a pas à être envoyé seul. Bien souvent, les marketeurs créent un workflow de 2 ou 3 emails envoyés automatiquement pour accompagner leur nouveau contact. Cela les rapproche de leurs objectifs de fidélisation et de conversion souhaités de la part de leurs futurs clients.

Le bénéfice qu’on en tire est simple : la continuité nous permet de construire une sorte d’histoire, un fil rouge, elle nous donne l’opportunité d’en dire plus que s’il ne s’agissait que d’un email isolé.

Plezi est un outil de marketing automation qui permet entre autres de créer des workflows grâce à un éditeur très simple, on peut créer son workflow en 10 minutes. On vous explique dans un article dédié comment créer un workflow performant.

Le choix du workflow de bienvenue s’impose de par sa simplicité : l’automatisation de l’envoi permet à l’email de “tourner tout seul” grâce aux formulaires Plezi et aux listes intelligentes. En effet, dès qu’un contact remplit formulaire, il entre dans le workflow. On le crée une fois et on n’a plus besoin d’y toucher ! Concrètement, voici à quoi ressemble nos workflows de bienvenue (un en français et un autre en anglais) dans Plezi :

 

Toute relation doit commencer quelque part. Avec le bon email de bienvenue, vous tracez les premiers pas d’une relation basée sur la loyauté.

À l’heure où les internautes sont constamment bombardés d’invitations à s’abonner à toutes sortes de communications par courrier électronique, lorsque l’un d’entre eux s’inscrit intentionnellement à nos communications par email, il s’agit de savourer et de saisir l’opportunité !

Vous savez maintenant tout ce dont vous avez besoin pour commencer à créer votre message de bienvenue et à partager ce message afin de convertir de nouveaux abonnés en clients fidèles. Pour y parvenir, téléchargez notre livre blanc dédié à la stratégie de lead nurturing ! 

Et vous, quelles sont vos astuces pour un email de bienvenue performant ?

Marie-Francine Phan d’Heaven Eden nous donne son astuce : « Oui j’ai un email de bienvenue pour les nouveaux inscrits à ma newsletter. Et je leur donne un petit cadeau (une fiche pratique) en retour pour les remercier ! ».

Aurélie Veyer, cheffe de projet digital chez O2 CARE SERVICE nous donne également sa stratégie : « Le petit template ou printable fait toujours plaisir. On informe également sur ce qui va suivre, les prochaines étapes de la relation, et on maintient le discours orienté client, l’expérience qu’il va vivre avec nous (les bénéfices que lui va en tirer), on flèche vers nos plateformes, nos réseaux pour garder le contact et ne surtout rien manquer… Ou alors est-ce que c’est l’heure de jouer la carte de l’épuré et du succinct (« Bienvenue / Merci, on est ravis, à très bientôt pour des surprises adaptées à vos besoins ») ? ». Qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à nous donner vos retours en commentaire !

Marie Nodet

Marie Nodet

Après avoir été pendant quelques années la community manager officielle de Plezi, Marie est maintenant content manager.