Les landing pages (ou pages d’atterrissage) sont des éléments clés de votre site internet. La preuve : quand une startup se lance, c’est souvent la première (et seule) partie du site web qui est développée et mise en ligne.Si vous êtes marketeur, vous le savez depuis longtemps : la base de votre parcours d’achat reste avant tout votre produit.

Comment faire, alors, pour s’assurer que vos landing pages convertissent efficacement prospects en clients ? Voici une petite définition et nos conseils pour booster le taux de conversion de ces pages indispensables.

Lead-nurturing

Dans cet articles, nous verrons :

  1. La définition d’une landing page
  2. Nos conseils pour créer une landing page efficace avec exemples

1. Qu’est-ce qu’une landing page ?

Définition

Une landing page (ou page d’atterrissage) est une page de votre site internet créée dans le but de convertir ceux qui la visitent. De visiteurs à prospects, de prospects à leads qualifiés… Elle agit comme un piston propulsant les visiteurs d’une étape de leur parcours à la suivante, en fonction de vos besoins et de son positionnement.

En inbound marketing, les landing pages sont très souvent utilisées pour proposer, à des moments-clés du parcours, des contenus à forte valeur ajoutée en échange d’informations.

Avec Plezi notamment, il est facile de créer des landing pages en “drag & drop” (glisser-déposer) pour maximiser ses taux de conversion : pas besoin de savoir coder !

Objectifs

Votre taux de conversion est sans doute, en tant que marketeur, une de vos plus grandes préoccupations. C’est ici que les landing pages prennent toute leur valeur : leur but premier est de maximiser la conversion de votre trafic web.

Un prospect arrivant sur une landing page doit avoir envie d’accomplir l’action que vous lui proposez : demander une démo, s’inscrire à un webinar, créer un compte… Votre enjeu, alors, est d’être le plus clair possible. Pour augmenter votre taux de conversion, vous devez aller droit au but… et bien connaître votre funnel marketing (ou tunnel de conversion).

schéma des étapes du funnel marketing B2B

En fonction du parcours de votre utilisateur, vous devez pouvoir lui présenter votre offre de la façon la plus efficace possible. A vous de savoir, en fonction du positionnement de votre landing page, dans quelle phase votre prospect se trouve. Doit-il être attiré ? Convaincu ? Est-il en phase d’achat ?

Bien connaître son public est également essentiel. Stripe, par exemple, le fait très bien. Dans leur landing page présentant leur offre Connect, ils prennent le temps de s’étendre sur des éléments qui répondent aux questions de leurs visiteurs qui sont en phase d’attraction / conversion.

 

exemple d'une landing page B2B issue du site de Stripe

Si jamais le visiteur n’est pas convaincu par le premier visuel, la vidéo et les call-to-action, Stripe déroule un argumentaire répondant à leurs principales persona en phase d’attraction (avec des call-to-action plus spécifiques) :

  • leurs fonctionnalités et bénéfices directs ;
  • des réponses aux questions légales et financières ;
  • des extraits de leur intégration technique en libre accès.

2. Créer une landing page efficace

Concrètement, quelles sont les bonnes pratiques à suivre pour créer une page d’atterrissage optimisée, à la conversion (presque) assurée ?

Le plus efficace est d’essayer de répondre aux quatre étapes de votre tunnel marketing avec les différents éléments de votre page en fonction de leur positionnement. À chacune de ces étapes, surveillez votre taux de conversion pour mieux comprendre où vous êtes particulièrement efficaces… et où vous devez vous améliorer. Voici nos conseils.

2.1 Accrocher avec une punchline percutante

Préférez un titre court et accrocheur

Vos buts ici :

  • retenir l’attention en un coup d’oeil
  • donner envie de lire la suite à votre visiteur.

Pour ceci, le titre de votre Landing Page doit être le reflet de la proposition de valeur proposée. Est-il ici pour découvrir le produit ? C’est le moment de mettre en gros, gras et souligné (enfin, presque) ce que fait votre produit ou ce que vous proposez. Votre prospect est ici parce qu’il a cliqué sur un CTA (call-to-action) lui promettant un webinar ? Rassurez-le et montrez-lui qu’il a eu raison de demander.

Nota Bene : qui dit texte web dit SEO (Search Engine Optimization, ou “optimisation moteurs de recherche”). N’oubliez pas de vérifier que votre Landing Page ne souffre pas d’un manque d’optimisation en référencement naturel en fonction de vos mots-clés principaux. Si vous en avez, ne négligez pas également vos balises-titre, meta description et arborescence (H1, H2, H3…).

exemple de la landing page Evernote avec un titre court et accrocheur

Evernote, dans leur offre BtoB, explique en 2 phrases leur proposition de valeur pour orienter les visiteurs vers un essai gratuit (leur meilleur argument pour favoriser la conversion).

2.1 Expliquez la proposition de valeur en quelques mots

Optimisez votre mise en page et UX design

La mise en page (aussi appelée UX design) d’une landing page doit être attractive mais pas distrayante. Proposez un design épuré pour concentrer l’attention de vos utilisateurs sur l’essentiel.

N’hésitez pas à supprimer le menu de navigation – et gardez tous les éléments importants au-dessus de la ligne de flottaison.

Mixpanel fait de la création de compte une expérience épurée et simple : plus de barre de navigation, un simple formulaire et quelques logos clients.exemple de la landing page Mixpanel au design épuré

Privilégiez un visuel cohérent

L’aspect graphique de votre landing page peut être une aide à la conversion. Une belle photo ou illustration peuvent sublimer votre offre, donner des visuels de votre solution et asseoir votre discours. La vidéo peut être un argument de poids : elle permet de multiplier par 4 le taux de conversion de votre landing page !

Assurez-vous également que votre visuel soit responsive et s’adapte à tous les écrans. De nos jours, 53% du trafic internet se fait sur mobile : impossible de passer à côté.

Ici encore, n’oubliez pas les deux étapes du SEO des images :

  • travailler la balise « alt »
  • compresser l’image au maximum pour un temps de chargement minimisé.

Aircall, solution d’appels pour entreprise, maîtrise très bien cet aspect visuel qu’ils maintiennent tout au long de leurs pages.

exemple de la landing page Aircall au visuel soigné

Exposez les bénéfices… sans trop vous étaler

Convaincre votre prospect qu’il s’embarque dans quelque chose qui vaut complètement le coup est votre premier objectif. Pour ceci, vous devez répondre à ses problématiques : que savez-vous de son persona et de leurs besoins à ce stade du tunnel de conversion ?

Ici non plus, pas besoin de faire un roman : quelques bullet points bien présentés devraient suffire. Ne le perdez pas sur le temps de lecture !

Dropbox business présente les grands avantages de son essai gratuit et répond même aux éventuelles questions que l’on pourrait se poser à cette étape du parcours.

exemple de la landing page Dropbox qui présente ses bénéfices

3. Rassurez et convainquez vos clients

3.1 Mettez en avant vos chiffres

Si vous le pouvez, mettez en valeur vos chiffres pour vous aider à convaincre et appuyer votre discours. En fonction de l’étape du tunnel de conversion, les chiffres proposés peuvent être différents : taux de satisfaction client, performances techniques attendues…

Zendesk frappe très fort sur sa landing page de présentation d’une de ses offres, la “support suite”. Grâce à un outil type formulaire, vous pouvez remplir des informations sur votre équipe et voir en direct les performances que vous pourriez atteindre avec leur solution, basée sur un benchmark clients. C’est l’outil de conversion parfait !

exemple de la landing page Zendesk présentant des chiffres

3.2 Mettez en valeurs vos témoignages client

Rien de mieux que la citation d’un client pour rassurer vos prospects. Citations, logos ou cas d’étude plus poussés, ils permettent de rassurer et de convaincre, surtout si les exemples proposés sont dans la même industrie que celle de vos visiteurs !

En fonction de votre page et de son positionnement dans le parcours d’achat de votre prospect, soyez ingénieux : placez quelques logos en bas d’un formulaire de demande de démo, réservez des encarts pour des extraits de cas clients sur une étape cruciale de la phase d’achat, ou glissez des citations client à côté de vos fonctionnalités phares comme le fait Spendesk.

exemple d'une landing page mettant en avant des témoignages clients

Les landing pages sont des alliées précieuses pour convertir et accompagner vos prospects tout au long de leur parcours d’achat. En les optimisant et les adaptant au mieux à vos cibles marketing, vous décuplerez vos résultats !

3.3 Répondez en direct aux questions que se posent vos prospects

La clé d’un bon marketing, c’est de coller au plus proche des interrogations que se posent vos prospects. Et si la meilleure manière de le faire était tout simplement d’ajouter une fenêtre de tchat sur votre site Web ?

Vous pouvez soit opter pour la méthode discrète « à disposition si besoin » ou carrément interpeler les visiteurs avec des messages automatiques. L’avantage, c’est que vous pouvez tout personnaliser et automatiser en couplant par exemple le chatbot de Crisp avec Plezi.

4. Convertissez !

4.1 Proposez un Call-to-action percutant

Les call-to-action (ou boutons d’action) de vos Landing Pages doivent être l’élément le plus visible de votre page après votre titre. Pour ceci, ils doivent être bien placés, attrayants et accrocheurs.

Oubliez les formules que l’on ne lit même plus comme “remplir le formulaire” ou “continuer” : expliquez clairement quelle est l’action qui va être effectuée pour rassurer votre visiteur et donnez-lui envie de cliquer.

Attention également à ne pas placer votre CTA sous la ligne de flottaison (la limite de visibilité de l’écran) : si votre utilisateur doit descendre sur votre page pour effectuer son action, vous risquez de ne pas favoriser la conversion de votre landing page.

Alan, la startup révolutionnant les mutuelles, a une Landing Page d’une efficacité redoutable. Son call-to-action rassemble formulaire et bouton d’action en un ! Un premier CTA est présent en haut à droite de l’écran, mais, en remplissant le formulaire très attrayant, un nouveau bouton se génère, vous menant directement vers une proposition ajustée et vous expliquant comment leur solution s’adapte à votre cas particulier.

exemple d'une landing page contenant un call-to-action efficace

4.2 Mettez en place un formulaire adapté

Chez Plezi, nous utilisons les formulaires intelligents : au lieu de répondre à de (trop) nombreuses questions en une fois, vos prospects fournissent des informations en plusieurs étapes selon leur maturité. Ainsi, votre collecte s’enrichit au fur et à mesure de votre interaction avec votre prospect.

Upflow, une solution pour gérer ses factures client, ne vous demande que votre email professionnel dans leur landing page de demande de démo. A ce stade, pas besoin de beaucoup plus !

exemple d'une landing page contenant un formulaire efficace

N’oubliez pas d’analyser les taux de conversion de vos landing pages, sous peine de passer à côté d’un des meilleurs indicateurs de votre site !
Chez Plezi, nous avons remarqué que les bonnes landing pages -ou, de manière générale, pages dont le but premier est de convertir- doivent vous assurer au minimum un taux de conversion de 10%.

Si cela n’est pas le cas, à vous de regarder où et comment votre page peut pêcher. Pour suivre vos performances, testez différentes pages (A/B testing) avec des formulations, visuels ou CTA légèrement différents. Vous pouvez également installer des heatmaps (outils de zones de chaleur) comme Hotjar pour mieux comprendre le comportement de vos utilisateurs sur la page.

Parfois cependant, le problème ne vient pas de votre landing page mais d’un manque de cohérence dans le parcours client. Demandez-vous : comment vos utilisateurs arrivent-ils sur cette page ? Avec quelle promesse ? Répondez-vous vraiment à leurs besoins ? En pensant le parcours global, vous pourrez offrir, de l’accroche à la page de remerciements (thank you page), une expérience plaisante et engageante à vos prospects.

Télécharger notre livre blanc sur comment planter sa stratégie d'inbound marketing B2B

Adeline Lemercier

Adeline Lemercier

Après avoir fait ses classes chez Sage, Adeline est maintenant notre directrice marketing !

fringilla luctus Nullam quis, at Aliquam Donec