Vous connaissez bien votre cible et vous appliquez une stratégie de content marketing pour générer des leads. C’est bien, mais vous pouvez sans doute faire mieux et améliorer vos retours sur investissement quantitatif (ROI) et qualitatif (ROO). Il existe à coup sûr des leviers auxquels vous n’aviez pas pensé. Ne tergiversez pas, tout super-héros doit savoir se remettre en question pour continuer à aller de l’avant.Découvrez le guide sur le Marketing Automation !

01. Analysez les chiffres qui comptent !

Si vous avez suivi la série de 4 articles sur le thème « générer du trafic de qualité : stratégie en 4 étapes », vous avez commencé à mettre en place votre stratégie de content marketing.

Pour rappel, nous avions traité les sujets suivants :
– comment et pourquoi définir vos buyers personas ?
– quels contenus créer pour booster votre génération de leads ?
– 6 leviers qui feront la réussite de la diffusion de vos contenus
– votre audience vous réclame : sachez lui répondre

La dernière étape de ce processus de stratégie marketing est l’analyse de vos résultats. Comment savoir si vous êtes efficace ?

Utilisez simplement la méthode de calcul standard : [(Gain-Coûts)/Coûts].

Vous prenez les gains réalisés grâce à vos contenus (articles de blog, vidéos, interviews, infographies, salons, workshops) pour y soustraire le coût total lié à leur création (salaires, promotion, Adwords, licences et logiciels, rédacteurs…).

Ce chiffre vous aidera à prendre les bonnes décisions. 47% des entreprises sont insatisfaites de leur capacité à mesurer efficacement le ROI de leur stratégie digitale, selon une étude réalisée par EBG/Qlik. Cependant, elles sont 54,5% à utiliser cette donnée pour juger leur performance. Ce décalage met en exergue la méconnaissance qui règne…

Nous vous guiderons dans l’étude du ROI de vos campagnes marketing. Notre parti pris est de scinder les différents ROI attendus en 2 groupes : ROO (qualitatif) & ROI (quantitatif). Concentrez-vous sur les chiffres qui comptent et oubliez définitivement les vanity metrics !

02. Le retour sur objectifs ou « return on objectives » (ROO)

Le ROO permet de vérifier si les objectifs que vous vous êtes fixés, avant de lancer votre stratégie de content marketing, ont été atteints. Pour le mesurer, il est donc indispensable de définir clairement vos objectifs au préalable. Dans le cas contraire, vous gaspillerez votre temps et votre argent.

Pourquoi calculer ce ROO ?

Il vous permet de vous positionner en termes d’image perçue, de notoriété et d’interactions avec votre cible.

Comment calculer ce ROO ?

Voici la règle de calcul standard : Objectifs/coût des actions marketing.

Exemples d’objectifs marketing qualitatifs (sur une période, par canal et thème) :

N°1 : l’engagement (nombre d’interactions provoquées par vos publications : like, commentaire, partage)
Rappel : « la notion d’engagement sur les réseaux sociaux traduit la propension des consommateurs à interagir avec une marque sur les réseaux sociaux. »

N°2 : UBM/le nombre de mentions de votre marque ou produits/service s dans un contexte favorable
Rappel : « l’Unité de Bruit Médiatique (UBM) (marque déposée) est une unité de mesure de l’exposition médiatique créée par la société Taylor Nielsen Sofres (TNS) pour mesurer la couverture médiatique consacrée à une marque, une entreprise, un individu, un événement ou sujet de société. »

N°3 : Les requêtes brandées et expressions associées
Ce sont respectivement les requêtes auxquelles le nom de votre marque/produit/service est associé et les mots-clés qui drainent du trafic sur votre site internet (SEO).

Exemples des actions marketing :
– Coût de la création de contenu (taux horaire x temps passé à la rédaction) (coût d’un article rédigé par une source externe)
– Coût mensuel des logiciels de community management
– Toutes actions de promotion (Twitter Ads, Facebook Ads, Adwords, Audit SEO)

Qui calcule le ROO ?

Le community manager, le responsable marketing, le responsable acquisition, le responsable partenariat ou le responsable SEO/SEA.

03. Le ROI quantitatif

Pourquoi calculer ce ROI ?

Il vous permet de contrôler vos budgets, piloter vos campagnes marketing, réajuster votre communication, prendre des décisions stratégiques… Le ROI quantitatif est très utile pour connaître votre taux de réussite prévisionnel ainsi que la projection des objectifs de votre service marketing.

Comment calculer ce ROI ?

Exemples de formules spécifiques :
– ROI de la production éditoriale : [CA-(salaire + rédacteur + création graphique)]/CA
– ROI de la promotion des articles : [CA-(salaire + licences et logiciels)]/CA

Exemples d’objectifs marketing qualitatifs :
– le taux d’attrition
– le taux de visites vs période précédente
le taux conversion
– le taux de clics
– le taux de formulaires remplis/nombre de formulaires sur le site ou objectif mensuel
– le taux de rebond de votre site internet ou de vos landing pages

Qui calcule le ROI ?

Le responsable webmarketing, le trafic manager ou le responsable web analytic.Ce ROO et ROI ont aussi un objectif commun : servir votre communication interne. Oui, les chiffres de votre société sont autant d’atouts à diffuser à vos équipes pour les souder, les motiver et les pousser à se dépasser. Si chaque membre de votre équipe a les yeux rivés sur le bon chiffre et l’objectif à atteindre, il sera certainement plus efficace. Et ne désespérez pas au regard des résultats de votre stratégie de content marketing car, comme l’indique très justement Rudy Viard,  » la création de vos contenus peut mettre du temps à porter leurs fruits » .

Utilisez-vous ces ROI ?
Avez-vous d’autres ROI à partager avec nous ?
Si vous souhaitez-vous plus d’exemples, faites-le nous savoir en commentaire

Anonyme

dapibus suscipit libero tristique non ipsum Curabitur odio