L’année dernière, nous avons publié un article sur ce que nous pensions être les plus grandes tendances marketing pour 2021. Avons-nous vu juste ? Vous pouvez le découvrir ici !

Cette année, alors que la folie qui règne dans le monde se poursuit sans relâche, nous avons pensé laisser les prédictions aux mystiques et vous apporter un article utile grâce à la participation  de quelques-uns des plus grands noms du marketing. Le but ? Que vous sachiez sur quoi vous concentrer en 2022 en tant que marketeur.

Chez Plezi, nous avons la chance de connaître des personnes fantastiques qui nous on fait part de leurs réflexions : Rand Fishkin, Lucy Heskins, Lukasz Zelezny, Waseem Bashir, Benoit Collet et Kathryn Strachan. Découvrez leurs point de vue sur les priorités marketing en 2022. Vous êtes en pleine création de votre plan marketing ? Téléchargez notre kit pour gagner du temps ! 

CTA permettant de télécharger le modèle de plan marketing

Prenez soin de vos talents

Rand Fishkin, PDG et fondateur de Sparktoro

Rand Fishkin

« La plus grande tendance macro que je constate dans le monde des affaires et de l’entrepreneuriat, en particulier dans les pays riches et les organisations portées par les travailleurs intellectuels, est un déséquilibre de la main-d’œuvre. Les personnes hautement qualifiées et expérimentées ont plus d’opportunités que jamais. Il n’a jamais été aussi facile de quitter un emploi que vous n’aimez pas et d’être payé 30 à 100 % de plus sur un nouveau poste.

C’est pourquoi le meilleur conseil que je puisse donner aux responsables marketing, aux propriétaires d’agences et à ceux qui dirigent des équipes de toute taille est de mieux payer vos collaborateurs, de revaloriser leurs avantages et de réduire vos exigences en matière de temps en optimisant les résultats que vous obtenez (plutôt que les heures que vous y consacrez).

Si vous ne le faites pas, quelqu’un d’autre le fera. Les bons éléments quitteront votre entreprise/équipe et, à court terme, vous perdrez beaucoup plus de temps et d’argent à former les prochains membres de votre équipe que vous n’en auriez perdu en investissant dans la création d’un environnement où il fait bon travailler. »

Pensez à vos clients

Kathryn Strachan, directrice générale de CopyHouse :

Kathryn Strachan

« L’année écoulée a été riche en enseignements pour les marketeurs. Sortir d’une pandémie et s’adapter à ce que nous considérons maintenant comme une nouvelle “normalité” a été un véritable challenge en soi.

En 2022, les marketeurs doivent intégrer l’empathie dans leur stratégie de marketing de contenu pour capter l’attention de leur public et lui montrer qu’il est apprécié.

Dans le secteur B2B, les marketeurs peuvent perdre de vue leur public cible et marketer en fonction de l’entreprise plutôt que de la personne derrière l’écran. Cette mentalité doit être corrigée, car si nous avons appris quelque chose au cours de la pandémie, c’est que les besoins des consommateurs ont changé et doivent être considérés comme étant prioritaires. Ainsi, si vous vous adressez à tout le monde, vous n’atteindrez personne. Et dans un cycle de vente qui peut prendre jusqu’à 9 mois, vous devez vous concentrer sur les activités de développement des relations pour faire en sorte que votre marque reste en tête.

C’est pourquoi les marketeurs doivent prendre le temps de découvrir qui est leur client idéal. Ils doivent se demander quels sont les points de douleur de leurs clients. Qu’est-ce qui les empêche de dormir la nuit ? Et surtout, comment pouvez-vous les aider à résoudre leurs problèmes ? Une fois que vous avez à l’esprit ce persona, vous pouvez créer du contenu personnalisé pour chaque étape de l’entonnoir de vente et contribuer à convertir les prospects en acheteurs. »

L’IA et l’hyperpersonnalisation

Waseem Bashir, CEO d’Apexure :

« L’avenir du marketing va changer radicalement au cours de l’année à venir. L’IA prend en charge certaines des tâches les plus ordinaires. Nous prévoyons une hyperpersonnalisation au cours de l’année à venir et l’apparition de nouveaux outils qui optimisent automatiquement les campagnes sur les différents canaux.

Actuellement, lors de la gestion des campagnes Google Ads ou de la création de landing pages, il existe une limite humaine aux tests fractionnés que vous pouvez effectuer. En tant que marketeurs, nous devons mettre en place différents leviers pour que les tests fractionnés fonctionnent.

Mais aujourd’hui, grâce aux outils alimentés par l’IA, nous aurons des textes publicitaires et des landing pages générés par l’IA qui seront optimisés de manière dynamique en fonction des performances passées et présentes.
Un avant-goût de cette tendance est visible dans Google Ads où les annonces responsives sur le Réseau de Recherche remplacent les annonces basées sur le texte. Ce n’est qu’une question de temps avant que nous ne la voyions se déployer sur les différents canaux publicitaires. »

Appropriez-vous l’expérience client

Lucy Heskins, marketeuse Early-Stage chez Oh, Blimey :

« Ne vous laissez pas aveugler par l’attrait des campagnes hasardeuses ou par les grandes promesses d’un nombre de leads multiplié par 10 tant que vous n’avez pas mis au point la bonne stratégie. Vos clients, votre responsable, votre organisation et votre carrière vous en remercieront.

Que cette année soit celle où le marketing s’approprie réellement l’expérience client (et ne se contente pas de la soutenir du bout des lèvres !).

Il est de votre responsabilité, en tant que marketeur, de vraiment creuser cette question et de ne pas vous concentrer uniquement sur les nouvelles demandes. La façon dont les clients perçoivent la valeur de votre produit ou de votre service change. C’est pourquoi certains clients renouvellent volontiers leur engagement mois après mois, tandis que d’autres se retirent.

Cela vaut la peine de faire le point avec eux régulièrement, mais aussi de mener des enquêtes de manière à comprendre ce qui vous fait concurrence, quels sont les éléments déclencheurs (ces derniers peuvent être leur patron, un budget perdu) et, en fin de compte, ce pour quoi ils emploient votre produit.

Chaque élément de contenu que vous créez doit permettre à votre client potentiel de découvrir comment votre produit va améliorer sa vie.

Chaque workflow de lead nurturing que vous créez doit permettre à vos clients d’atteindre ce moment de réalisation de la valeur ou ce “moment ah !” qui les transformeront en un public heureux et rentable. »

Faites-en moins et mieux

Benoit Collet, responsable Growth chez Plezi :

« En 2022, les marketeurs ne considéreront plus les canaux comme des stratégies, mais comme des armes promotionnelles. Tous ont un budget élevé pour les campagnes publicitaires et ont constaté un retour sur investissement décroissant sur de nombreux canaux. Il est temps de se concentrer sur le fait de faire moins, mais mieux.

Vous pouvez commencer par faire en sorte que votre site soit plus efficace. Publiez du contenu proche de la valeur de votre proposition, prenez le contrôle de vos contacts et segmentez-les avec des données pertinentes. Contentez-vous de quelques canaux.
L’omnicanalité est non seulement hors de prix, mais elle est également difficile à gérer car vous vous dispersez. Avant de vous précipiter sur l’acquisition, c’est le meilleur moment pour vous concentrer sur l’amélioration de votre taux de conversion pour chaque élément de contenu que vous créez. Nous avons vu certaines petites entreprises B2B passer de 1 à 5 % de taux de conversion par mois sur Plezi One avec une stratégie de contenu très simple. »

Le contenu et la traduction avec l’IA

Lukasz Zelezny, directeur de SEO.London :

« 2022 sera l’année de l’IA. Et pas seulement dans le contexte des mots qui font le buzz, mais dans celui des applications spécifiques.

Permettez-moi de commencer en mentionnant DeepL. Il s’agit d’un logiciel de traduction alimenté par l’IA dont la qualité des textes traduits n’est pas loin de ce que peuvent offrir les traducteurs professionnels.
Il va sans dire que les coûts diminuent considérablement. Pour 20€, le système traduit 1 million de lettres via une API. L’éventail des langues est également en constante expansion.

De mon côté, je peux dire que plusieurs de mes clients ont expérimenté la performance de cette solution. Ils ont non seulement rompu la barrière de la langue, mais ils ont également réussi à vendre sur des marchés où la langue était pour eux un obstacle insurmontable.
Mentionnons également que les internautes effectuent souvent des recherches dans leur langue maternelle et sont souvent capables de parler anglais.

Une autre solution consiste à créer du contenu basé sur l’IA. Jarivs.ai, comme il est mentionné ici, est un système basé sur le GTP-3.Il peut créer des textes dans de nombreuses langues et, s’il ne s’agit pas de quelque chose de trop compliqué, il peut remplacer un être humain. Il est doté de modèles intégrés qui rendent le travail avec Jarvis plus rapide et plus efficace. »

N’hésitez pas à a partager en commentaires vos réflexions sur les conseils de ces 6 experts. Sur quoi allez-vous vous concentrer en matière de marketing cette année ?
Vous êtes en plein dans l’élaboration de votre plan et de votre budget marketing ? Ça tombe bien, notre prochain webinar est fait pour vous ! 😉

Marie Nodet

Marie Nodet

Après avoir été pendant quelques années la community manager officielle de Plezi, Marie est maintenant content manager.