Le secteur de l’édition de logiciel est au coeur de l’économie française, au coeur de la “Startup Nation”. Il draine de la croissance et de l’emploi. Et pour que ces éditeurs de logiciels se développent, ils doivent réussir sur le Web. Mais qu’est-ce que le Web concrètement ? Peut-on le visualiser ? Que faire pour mettre en place un cercle vertueux ?

Nous avons analysé les 100 meilleurs éditeurs de logiciels en France (selon le classement Truffle 100) : leur site, mais aussi et surtout tous les liens qu’ils ont obtenu depuis d’autres sites. Cela représente plus de 91 millions de liens analysés et compilés dans cette étude pour devenir un véritable outil de travail pour tout marketeur ou dirigeant travaillant dans le secteur du logiciel.

Une image pour comprendre ce qu’est le Web

Le Web est utilisé à toutes les sauces. On sait qu’on doit y être, on sait qu’il faut être bien positionné sur Google. Mais le reste n’est qu’un nuage de mots-clés et de notions compliquées.

C’est pour cette raison que nous avons voulu visualiser le Web pour un secteur particulier : l’édition de logiciel. L’objectif ? En faire un outil opérationnel pour tout marketeur dans ce secteur.

Mais d’abord, voyons ensemble pourquoi il nous a semblé intéressant d’analyser les liens des sites web de ces éditeurs, comme on peut analyser leur chiffre d’affaires :

Pour être bien positionné sur Google et tous les autres moteurs de recherche, le critère numéro 1 a toujours été et continue d’être les liens. Aussi appelés backlinks ou encore liens entrants, ils représentent toutes les portes d’entrées faites depuis un site vers le vôtre.

Plus on a de liens depuis des sites de qualité vers notre site, plus on a de chances d’être bien référencé dans Google. Mais ces liens ne sont pas très parlants lorsqu’ils sont présents dans un fichier Excel…

Comment faire pour comprendre ces liens obtenus par les 100 meilleurs éditeurs de logiciels français ? Nous avons utilisé un outil de visualisation pour que la magie opère.

Voici donc le Web des éditeurs de logiciels français :

Visualisation du web des éditeurs de logiciels avec les liens SEO des 100 meilleurs éditeurs de logiciels

Afin d’afficher en priorité les liens de qualité, nous avons utilisé la notation du logiciel SEO Ahrefs : une note sur 100 représentant la capacité du site à être bien référencé dans les moteurs de recherche. Ainsi, un lien depuis le Journal du Net (note 85/100) aura plus de poids en référencement qu’un lien depuis la CCI de la Vendée (note 52/100).

Mais pourquoi c’est intéressant lorsque l’on est marketeur ou dirigeant chez un éditeur de logiciels ?

En un coup d’oeil, on peut voir les sites qui comptent dans ce secteur : les médias les plus importants, les blogs et acteurs influents, les annuaires qui comptent, etc.

Les sites présents dans ce graphique ont déjà fait des liens vers les meilleurs éditeurs français, il y a donc de fortes chances qu’ils acceptent d’en faire vers le vôtre. En tout cas, plus qu’un site e-commerce B2C par exemple…

Pour afficher plus ou moins de sites, il vous suffit de jouer avec l’onglet ci-dessous (attention à ne pas afficher plus de 2000 sites sinon votre navigateur risque de vous le faire payer…) :

Quels liens entre le business et le Web ?

Nous avons eu l’honneur de contribuer à l’édito du Truffle 100 pour cette édition 2019. Il s’agit d’un classement annuel des éditeurs de logiciels français en fonction de leur chiffre d’affaires. Nous avons donc décidé de prendre ce classement comme échantillon pour l’étude : c’est en apprenant des meilleurs qu’on peut progresser. Nul doute que l’analyse des liens des 100 meilleurs éditeurs pourrait inspirer le reste du secteur logiciel.

Nous avons donc pu découvrir que la courbe de tendance des liens suivait la même courbe de tendance que le chiffre d’affaires : un premier de la classe (Dassault Systèmes) qui se détache largement du reste, puis une courbe de corrélation entre chiffre d’affaires et liens :

Courbe de relation entre le chiffre d'affaires et le nombre de liens SEO des éditeurs de logiciels français (classement Truffle 100 de 2019)

Attention : il n’y a pas de lien de causalité, mais une corrélation. On remarque aussi que certaines entreprises ont misé sur le Web pour se développer (il s’agit des quelques entreprises avec les points bien en haut de la courbe de tendance). Il sera intéressant dans les années futures d’analyser si cela paie en termes de chiffre d’affaires.

Le gouvernement français, à l’initiative pour le développement de ce secteur avec la création de l’indicateur Next40 visant à aider financièrement les 40 startups les plus prometteuses, possède ainsi un véritable levier de développement de ses pépites : leur faire des liens Web depuis les sites gouvernementaux.

Véritables critères de confiance aux yeux de Google et des autres moteurs de recherche, cela aurait des effets concrets et tangibles sur la visibilité sur le Web de nos pépites françaises !

Surtout que le nombre de liens des éditeurs de logiciels est très bas ! Les éditeurs de logiciels français obtiennent des backlinks de 246 sites Web (en médiane), alors que Dassault Système possède lui des liens depuis plus de 19 000 sites !

Comment hacker la croissance par les liens Web ?

Notre job en tant que marketeurs, chargés SEO ou encore growth hackers est de développer la visibilité de notre entreprise sur le Web. Pour cela, il faut analyser son secteur et ses concurrents.

Grâce à cette analyse, nous avons listé 29 508 sites classés par popularité SEO faisant des liens vers les 100 meilleurs éditeurs de logiciels français. Si vous êtes dans le secteur Tech / B2B / Logiciel, cette étude contient donc tous les sites qui pourraient vous apporter du “jus SEO” et vous permettre d’améliorer votre référencement.

Il ne vous reste plus qu’à partir “à la chasse”, puisque nous vous offrons gratuitement cette liste en téléchargement :

télécharger l'étude sur le Web des éditeurs de logiciels français

Benoît Collet

Benoît Collet

Growth Marketeur chez Plezi, il est toujours à la recherche de nouvelles tactiques d'acquisitions et de nouveaux outils.

diam libero dictum in id ut